Michel Tamaya

Pays :France
Langue :français
Note :
Enseignant. - Maire de Saint-Denis-de-la-Réunion, élu à l'Assemblée nationale le 1er juin 1997 (en 1999)
ISNI :ISNI 0000 0000 3815 8090

Ses activités

Rédacteur2 documents

  • Les départements d'outre-mer aujourd'hui

    la voie de la responsabilité

    Description matérielle : 214 p.
    Description : Note : En appendice, choix de documents
    Édition : Paris : la Documentation française , 1999
    Auteur du texte : France. Premier ministre
    Rédacteur : Claude Lise

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37056158d]
  • Les départements d'outre-mer aujourd'hui

    la voie de la responsabilité

    Description matérielle : 146 p.
    Description : Note : 1999 d'après le contenu de l'ouvrage
    Édition : [Paris] : [Premier ministre] , [ca 1999]
    Auteur du texte : France. Premier ministre
    Rédacteur : Claude Lise

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37206915n]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Les départements d'outre-mer aujourd'hui : la voie de la responsabilité / rapport au Premier ministre ; remis par Claude Lise, Michel Tamaya, 1999
  • Notices et portraits / Assemblée nationale, 1997

Biographie Wikipedia

  • Michel Tamaya est un homme politique français de l'île de La Réunion né le 19 décembre 1944 à Sainte-Marie et membre du PS.Il a succédé à Gilbert Annette à la mairie de Saint-Denis en 1994 suite à la condamnation de celui-ci pour corruption.Il bat le candidat de droite, Jean Chatel, dès le 1er tour de l'élection municipale de 1995. En 1997, il est par ailleurs élu député de la première circonscription de La Réunion face à René-Paul Victoria, qui le bat aux élections municipales de 2001 et aux élections législatives de 2002.Il doit probablement sa défaite aux municipales à sa volonté de scinder La Réunion en deux départements. Il est l'auteur d'un rapport parlementaire préconisant cette réforme administrative rejetée par la population. Il est membre du Conseil régional de La Réunion jusqu'en 2010.En mars 2008, il conduit une liste aux élections municipales et est battu.Portail de la politique française Portail de la politique française Portail de Saint-Denis de La Réunion Portail de Saint-Denis de La Réunion

Pages équivalentes