Édouard VI (roi d'Angleterre, 1537-1553)

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :12-10-1537
Mort :06-07-1553
Note :
Fils d'Henri VIII et de Jane Seymour, roi d'Angleterre de 1547 à 1553. - Son règne, fait de rivalités de clans, fut tout de même marqué par un relâchement de l'absolutisme et une affirmation de l'anglicanisme
Domaines :Histoire de l'Europe
Autre forme du nom :Edward VI (roi d'Angleterre, 1537-1553) (anglais)
ISNI :ISNI 0000 0001 2027 7179

Ses activités

Auteur du texte4 documents

  • Contenu dans : Historia Reformationis Ecclesiae Anglicanae in duas partes divisa, continentes exordia et progressus ejusdem sub regnis Henrici VIII, Edwardi VI et Elizabethae... anglice edita a Dno. Gilberto Burnet,... ac in idioma latinum translata. Cui adjunguntur praefati Edwardi diarium et collectio omnium documentorum in eadem historia citatorum...

    Diarium. - [1]

    Description matérielle : 3 parties en 1 vol. in-fol., front. et portr. gravés
    Édition : Genevae : ex typographia Duilleriana , 1689

    [catalogue]
  • Contenu dans : Apologetica aliquot sripta...

    [Diplome]. - [1]

    Édition : Ursellis , 1558. 8 parties en 1 vol. in-8°

    [catalogue]
  • A letter of that most religious... prince K. Edward the Sixth to Nicolas Ridley, bishop of London, for the taking downe of altars, and Setting up the table in the steed thereof...

    Description matérielle : In-4°, 9 p.
    Édition : London , 1641
    Auteur du texte : Angleterre

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33754215k]
  • Literary remains of king Edward the Sixth

    edited from his autograph manuscripts, with historical notes and a biographical memoir

    Description matérielle : 2 vol.̊
    Description : Note : Printed for the Roxburghe club
    Édition : London : J. B. Nichols and sons , 1857
    Auteur du texte : John Gough Nichols (1806-1873)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31014749z]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Édouard VI (roi d'Angleterre; 1537-1553)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Membre de

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Mourre

Autre forme du nom

  • Edward VI (roi d'Angleterre, 1537-1553) (anglais)

Biographie Wikipedia

  • Édouard VI (né Edward, 12 octobre 1537 – 6 juillet 1553) est roi d'Angleterre et d'Irlande de 1547 à sa mort. Il est couronné le 20 février 1547 à l'âge de neuf ans ce qui en fait l'un des plus jeunes souverains anglais. Il est le fils d'Henri VIII d'Angleterre et de Jeanne Seymour, et devient le troisième souverain de la dynastie des Tudor et le premier souverain anglais protestant à monter sur le trône.Pendant tout son règne, le pouvoir est exercé par un conseil de régence, car il meurt avant d'avoir atteint sa majorité. Le Conseil est d'abord présidé par son oncle Édouard Seymour, 1er duc de Somerset (de 1547 à 1549), puis par John Dudley, 1er comte de Warwick (de 1550 à 1553), qui devient plus tard duc de Northumberland.Son règne s'accompagne de problèmes économiques et des troubles sociaux qui, en 1549, aboutissent à des émeutes et à une rébellion. En 1546, la guerre est engagée contre l'Écosse ; elle commence par un succès mais à cause d'une attaque française sur Boulogne-sur-Mer, elle prend fin en août 1549 par un retrait militaire vers la France pour défendre la ville. La transformation de l'Église anglicane en un corps protestant structuré a également lieu sous son règne et le jeune Édouard attache un grand intérêt aux questions religieuses pendant tout son règne. Bien que Henri VIII ait rompu le lien entre l'Église d'Angleterre et Rome, il n'a jamais admis de renoncer à la doctrine catholique ou à ses cérémonies. C'est pendant le règne d'Édouard que le protestantisme est établi pour la première fois en Angleterre avec des réformes qui comprennent l'abolition du célibat des prêtres et de la messe, la disparition des statues et vitraux des églises et l'imposition de l'anglais lors des offices. L'architecte de ces réformes est Thomas Cranmer, archevêque de Cantorbéry, dont le Book of Common Prayer (« Livre de la prière commune ») est toujours en vigueur.Édouard tombe malade en janvier 1553 et, quand son entourage comprend qu'il arrive à la fin de sa vie, le conseil de Régence et lui élaborent un Devise for the Succession (un « Testament successoral ») pour tenter d'empêcher le pays de retourner au catholicisme. Édouard nomme pour héritière sa cousine Jeanne Grey et écarte de sa succession ses demi-sœurs, Marie (fille de la première épouse de son père, Catherine d'Aragon) et Élisabeth (fille d'Anne Boleyn). Cependant, ce testament est contesté après sa mort et Jeanne ne monte sur le trône que neuf jours avant que Marie ne soit proclamée reine à son tour. Cette dernière annule bon nombre des réformes religieuses de son frère mais le Règlement élisabéthain de 1559 assure toutefois son héritage protestant.

Pages équivalentes