Kumārajīva (0344-0413): nom en religion

Langue :chinois
Sexe :masculin
Naissance :Qiuci (Kuche, Chine), 344
Mort :Chang'an (Chine), 413
Note :
Moine bouddhiste du Mahāyāna. - Patriarche de l'école des Trois traités (San lun zong). - Un des quatre plus grands traducteurs des soutras bouddhiques de l'histoire de la Chine. - A traduit des langues des pays de l'Asie centrale et du sanskrit en chinois
Autres formes du nom :Jiu mo luo shi (0344-0413) (chinois)
鳩摩羅什 (0344-0413) (chinois)
Jiumoluoshi (0344-0413)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8172 1598

Ses activités

Traducteur229 documents126 documents numérisés

Auteur du texte2 documents

  • Contenu dans : Introduction aux pratiques de la non-dualité

    [Commentaire du "Soûtra de la liberté inconcevable"]. - [1]

    Description matérielle : 506 p.
    Description : Note : Contient le texte du "Soûtra de la liberté inconcevable", et les commentaires de Kumārajīva et de Daosheng, compilés par Sengzhao. - Bibliogr. p. 505-506. Index
    Édition : [Paris] : Fayard , 2004

    [catalogue]
  • The sutra on the concentration of sitting meditation

    1st ed
    Description matérielle : xix, 122 p.
    Description : Note : "Taishō volume 15, number 614.". - Bibliogr. p. 99. Index
    Édition : Berkeley, CA : Numata Center for Buddhist Translation and Research , 2009
    Éditeur scientifique : Numata center for Buddhist translation and research staff
    Traducteur : Fumihiko Sueki (1949-....)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42174143w]

Éditeur scientifique1 document

  • Soûtra prêché pendant la neuvième assemblée. - Fut traduit en chinois par Kumārajīva vers l'an 400, par Xuan zang vers l'an 660 et en tibétain par Śilendrabodhi et Yéshé Dé au IXe siècle. A connu une grande diffusion en Chine, au Japon et au Tibet. - Six versions en chinois

    據P2173 唐道氤集“禦注金剛般若波羅蜜經宣演”卷上記載,“金剛經”先後有六種漢譯本:1. 後秦弘始四年(402)鳩摩羅什於長安草堂寺譯. 2. 元魏天(永)平二年(509)菩提流支於洛陽譯. 3.南朝陳太康(建)元年(569)真諦譯. 4. 隋開皇十年(590)達摩笈多譯. 5. 大唐貞觀年, 玄奘於玉華宮譯(北1443“能斷金剛般若波羅蜜多經“題記:”貞觀廿二年(648)十月一日於雍州宜君縣玉華宮弘法台三藏法師玄奘奉詔譯“)6. 聖歷二年(699)義淨於佛授記寺譯

    Couteau de diamant avec Kumārajīva (0344-0413) comme éditeur scientifique

Adaptateur1 document

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Le soutra du lotus : le lotus blanc du merveilleux Dharma / trad. de la version chinoise de Kumārajīva, 1999
    O-mi-to-king, ou Soukhavati-vyouha-soutra, d'après la version chinoise de Koumarajiva / traduit du chinois, par MM. Imaïzoumi et Yamata, 1881
    Jin gang bo re bo luo mi jing / Yao qin san zang fa shi jiu mo luo shi yi. - [Guang dong] : Mo yin, Qing Qianlong Yimao [60 nian, 1795].
  • Ouvrages de reference : Ci hai, 1999 : forme chinois retenue
    L'Inde classique / par L. Renou et J. Filliozat, 1947-1953, vol. 2, p. 415 § 2076 : Kumārajīva (344-413)
    Dict. du bouddhisme, 1999 : Kumārajīva (344-413)
    Enc. universalis
    Dict. de la civilisation chinoise, 1998
    Dict. de la sagesse orientale, 1997 : Kumârajîva (344-413)
    LC authorities : Kumārajīva (d. 412?) (2004-08-20)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Kumārajīva
    BnF Service indien

Autres formes du nom

  • Jiu mo luo shi (0344-0413) (chinois)
  • 鳩摩羅什 (0344-0413) (chinois)
  • Jiumoluoshi (0344-0413)
  • 鸠摩罗什 (0344-0413)
  • Kumâragîva (0344-0413)
  • Koumarajiva (0344-0413)
  • Kumorajū (0344-0413)
  • Kumarasūp (0344-0413)
  • Kuma Rajū (0344-0413)
  • Kumaraju (0344-0413)
  • Jiumo luoshi (0344-0413)
  • Kew-mo-lo-shīh (0344-0413)
  • Chiu-mo-lo-shih (0344-0413)
  • Kieou-mo-lo-che (0344-0413)
  • Yao qin san zang fa shi jiu mo luo shi (0344-0413)
  • 姚秦三藏法師鳩摩羅什 (0344-0413)
  • Yao ch'in san-tsang-fa-shih Chiu-mo-lo-shih (0344-0413)

Biographie Wikipedia

  • Kumārajīva ou Kumarajiva (sanskrit : कुमारजीव; chinois traditionnel : 鳩摩羅什 Jiūmóluóshí) 334-417 ou 350-409, est un moine bouddhiste koutchéen polyglotte et érudit, versé dans la littérature védique, le canon pali (tipitaka) et les textes mahayana. Il dirigea à Chang'an durant les quinze dernières années de sa vie la traduction en chinois d’au moins vingt-quatre ouvrages qui exercèrent une influence considérable sur le bouddhisme chinois. Ses traductions, écrites dans une langue fluide et claire, pénétrées de la pensée prajnaparamita et madhyamika, font encore autorité. Il est considéré comme le patriarche de l’école des Trois Traités (Sānlùnzōng 三論宗).

Pages équivalentes