André Kaas

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Note :
Le 5 avril 1992 Sylviane Kaas est assassinée à son domicile d'Anneville-Ambourville (Seine-Maritime). Son mari André Kaas, 41 ans, soupçonné d'avoir commandité le crime, passe trois ans en prison avant d'être libéré en octobre 1996 ; il bénéficie d'un non-lieu le 5 avril 2004 et d'une faible indemnisation ; une nouvelle instruction est ouverte en avril 2005
Domaines :Droit

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Pas de pitié pour les innocents

    les terribles conséquences d'une erreur judiciaire

    Description matérielle : 1 vol. (254 p.)
    Description : Note : La couv. porte en plus : "témoignage"
    Édition : Neuilly-sur-Seine : M. Lafon , impr. 2005
    Contributeur : Anne-Sophie Martin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb400643204]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur André Kaas

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Mais tout va très bien / Nathalie Kaas, 1999
    Pas de pitié pou les innocents : les terribles conséquences d'une erreur judiciaire / André Kaas, impr. 2005
  • Express, 2005-05-31

Pages équivalentes