Chapitre de la collégiale Saint-Aignan. Orléans

Pays :France
Langue :français
Création :.7..
Fin d'activité :1790
Note :
Vers 498, Clovis décida la fondation d'une abbaye pour honorer les reliques de saint Aignan (358-453), évêque d'Orléans et patron de la ville. L'abbaye fut sécularisée et devint collégiale entre 737 et 752. Elle fut incendiée vers 998. Robert le Pieux fit édifier une nouvelle collégiale sur un nouveau site, qui fut consacrée en 1029. - Le chapitre fut dissous en 1790 ; la collégiale devint église paroissiale en 1802, aujourd'hui elle appartient à la paroisse Cathédrale-Sainte-Croix
Autres formes du nom :Chapitre de l'église royale Saint-Aignan d'Orléans
Chapitre de S. Aignan d'Orléans
Collégiale Saint-Aignan. Orléans
Voir plus

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • La Collégiale de Saint-Aignan d'Orléans / René Biémont, 1876
  • CORELI

Autres formes du nom

  • Chapitre de l'église royale Saint-Aignan d'Orléans
  • Chapitre de S. Aignan d'Orléans
  • Collégiale Saint-Aignan. Orléans
  • Eglise collégiale royale de Saint-Aignan d'Orléans
  • Eglise royale de S. Aignan d'Orléans
  • S. Aignan d'Orléans (Collégiale)
  • Saint-Aignan d'Orléans (Collégiale)

Pages équivalentes