Chapitre de la collégiale Saint-Pierre-le-Vieux. Strasbourg

Pays :France
Langue :français
Création :1398
Fin d'activité :1790
Note :
Saint-Pierre-le-Vieux était à l'origine une église paroissiale, peut-être la plus vieille de Strasbourg, citée pour la première fois en 1132. En 1398 elle fut affectée au chapitre collégial de Honau-Rhinau, réfugié à Strasbourg. Elle resta paroissiale : les chanoines occupèrent le choeur, les paroissiens la nef. Les offices capitulaires cessèrent en 1529 suite à l'introduction de la Réforme à Strasbourg. La collégiale devint temple protestant
En 1681, Strasbourg fut réuni à la France. En 1683, la nef de Saint-Pierre-le-Vieux fut laissée aux protestants, tandis que le choeur fut rendu aux catholiques : une partie pour les paroissiens, une partie pour le chapitre, qui existait toujours depuis le XVIe siècle. En 1790, le chapitre fut supprimé. L'église fut fermée de 1793 à 1795. Aujourd'hui, elle est toujours partagée entre les cultes catholique et protestant
Autre forme du nom :Collégiale Saint-Pierre-le-Vieux. Strasbourg

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Saint-Pierre-le-Vieux / Anselme Schimpf, 1984
  • CORELI

Autre forme du nom

  • Collégiale Saint-Pierre-le-Vieux. Strasbourg

Pages équivalentes