Abbaye Saint-Pierre et Saint-Sicaire. Brantôme, Dordogne

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Création :796
Fin d'activité :1791
Note :
Abbaye de Bénédictins dont la fondation est attribuée à Charlemagne en 796. Détruite par les Normands puis restaurée en avant le XIe siècle. Elle adhéra à la congrégation de Chezal-Benoît en 1541, puis à celle de Saint-Maur en 1636. Fermée en 1791. L'abbatiale est devenue église paroissiale, les bâtiments abbatiaux sont occupés par deux musées municipaux
Autres formes du nom :Abbaye de Bénédictins. Brantôme, Dordogne (Saint-Pierre et Saint-Sicaire. .796-1791)
Abbaye de Brantôme
Abbaye Saint-Pierre. Brantôme, Dordogne

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Abbaye Saint-Pierre et Saint-Sicaire. Brantôme, Dordogne

Pages dans data.bnf.fr

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Abbaye de Bénédictins. Brantôme, Dordogne (Saint-Pierre et Saint-Sicaire. .796-1791)
  • Abbaye de Brantôme
  • Abbaye Saint-Pierre. Brantôme, Dordogne

Biographie Wikipedia

  • L'abbaye Saint-Pierre de Brantôme, située à Brantôme dans le département de la Dordogne, est une ancienne abbaye bénédictine fondée en 769 par Charlemagne dans le diocèse de Périgueux. Elle fut supprimée à la Révolution.De nos jours, subsistent l’église abbatiale (XIe-XIIIe siècles), une partie du cloître (XIVe) et les bâtiments conventuels (XVIIIe), qui abritent deux musées municipaux ainsi que l'hôtel de ville de Brantôme.

Pages équivalentes