Śrīraṅgapatna Kr̥ṣṇamācārya (1888-1989)

Pays :Inde
Langue :télougou
Sexe :masculin
Naissance :1888
Mort :1989
Note :
Philosophe hindou. - Descendant de Nāthamuni
Autres formes du nom :Tirumalai Krishnamacharya (1888-1989)
Krishnamacharya
Śrīraṅgapatna Kr̥ṣṇamācārya
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1437 0297

Ses activités

Auteur du commentaire1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Śrīraṅgapatna Kr̥ṣṇamācārya (1888-1989)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Le yogarahasya de Sri Nathamuni ; présenté par Yogācārya T. Krishnamacharya ; trad. du sankrit par T.K.V. Desikachar ; trad. de l'anglais par Cécile de Le Rue, 2000
  • Ouvrages de reference : LCNA (CD), 1996-06 : Krishnamacharya
  • Catalogues de la BnF : BN Service indien

Autres formes du nom

  • Tirumalai Krishnamacharya (1888-1989)
  • Krishnamacharya
  • Śrīraṅgapatna Kr̥ṣṇamācārya
  • Tirumalai Krishnamacharya
  • Yogācārya T. Krishnamacharya

Biographie Wikipedia

  • Sri Tirumalai Krishnamacharya ( 18 novembre 1888, district de Chitradurga, Karnataka, Inde - 28 février 1989) est un philosophe indien spécialiste de la philosophie indienne.Ses parents étaient Sri Tirumalai Srinvasa Tattacharya, un professeur bien connu des Veda, et Shrimati Ranganayakamma ; il était l'aîné de ses six frères et sœurs. Krishnamacharya profite beaucoup de sa jeunesse pour parcourir l'Inde afin d'étudier les six darśana (philosophies indiennes) : Nyāya, Vaiśeṣika, Sāṃkhya, Yoga, Pūrva-Mīmāṃsā et Vedānta. Parmi les étudiants dont il avait la charge, certains sont devenus les professeurs les plus influents d'aujourd'hui : B.K.S. Iyengar, Pattabhi Jois, Indra Devi et ses propres fils : T.K.V. Desikachar et TK Sribbashyam, fondateur de l'Ecole de Yoga, Yogakshemam. En dépit du fait que sa connaissance et son enseignement aient profondément influencé le yoga de par le monde entier, il ne quittera jamais de sa vie son Inde natale.

Pages équivalentes