BnF
BnF

Johan Georg Wille (1715-1808)

Image from Gallica about Johan Georg Wille (1715-1808)
Country :
Allemagne avant 1945
Language :
Gender :
masculin
Birth :
Death :
Paris, 05-04-1808
Commercial activities :
Éditeur
Note :
A aussi écrit en français
Dessinateur et graveur au burin
ISNI :

Occupations

Éditeur commercial57 documents

  • [Les armes de Monsieur J.-V. Meyer]

    [estampe]

    Material description : 1 est. : eau-forte, burin
    Note : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin Note : Wille écrit dans son Journal le 22 novembre 1766 "Répondu à M. J.-V. Meyer, à Bordeaux. Je lui envoye une épreuve de ses armes, qu'il m'avaoit prié de faire graver. C'est mon fils qui en a fait le dessein, qui représente une figure nue avec une faux sur l'épaule, et Halm l'a gravé.". - Il note également le 18 janvier 67 "Répondu à M. Meyer, à Bordeaux. L'estampe de ses armes, que je lui ay fait graver, est dans la lettre, et celle-cy dans la lettre de M. Lienau." Sources : Wille, Journal I.
    Edition : novembre 1766] [Paris Johann Georg Wille
    Graveur : Matthäus Halm (17..-1...)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb402865845]
  • LES BERGERES

    Dédiées à Monsieur Jacques Aliamet Graveur du Roy // par son Serviteur & Ami Zingg

    Material description : 1 est. : eau-forte, burin ; 43 x 36,1 cm (tr. c.), 51,5 x 38,5 cm (élt. d'impr.)
    Note : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin Note : Wille écrit le 29 juin 1761 "j'ay fait remettre à M. Zingg le tableau peint par M. Dietrich, peintre de la Cour de Saxe. C'est le premier que j'ai eu de cet habile maître. Il représente des bergers qui sont sortis des bains. M. Zingg doit le graver pour moi. Je suis convenu avce lui, fur sechs hundert Livers.". - Wille écrit le 15 septembre 1763 "M. Zingg m'a livré la planche qu'il a gravée pour moi d'après un de mes tableaux de M. Dietrich, avec le titre : les Bergères. Et, le même jour, M. Zingg est parti avec M. Aliamet, son ami, pour la Picardie.". - Note de Wille en Octobre 1763 "J'ay mis au jour les Bergers, que M. Zingg m'a gravés. Sources : Brun, n°2. . - Le Blanc, n°2. . - Wille, Journal. . - Schulze-Altcappenberg, n°316.
    Edition : [octobre 1763]
    Graveur : Adrian Zingg (1734-1816)
    Illustrateur : Christian Wilhelm Ernst Dietrich (1712-1774)
    Destinataire de l'envoi : Jacques Aliamet (1726-1788)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40284643c]
  • [Chaumière et cours d'eau]

    [estampe]

    Material description : 1 est. : eau-forte ; 14,8 x 15,2 cm (tr.c.), 15,3 x 15,6 cm (f.)
    Note : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Edition : 1760-1763] [Paris Johann Georg Wille
    Graveur : Franz Edmund Weirotter (1733-1771)
    Illustrateur : Franz Edmund Weirotter (1733-1771)
    Destinataire de l'envoi : Brillon Duperon (17..-17..?)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb402789898]
  • [Chaumières au bord d'un cours d'eau]

    [estampe]

    Material description : 1 est. : eau-forte ; 13,7 x 19,6 cm (tr. c.), 15,0 x 20,5 cm (f.)
    Note : Technique de l'image : estampe. - eau-forte Note : sign. autogr. en h. à g.
    Edition : 1760-1763] [Paris Johann Georg Wille
    Graveur : Franz Edmund Weirotter (1733-1771)
    Illustrateur : Franz Edmund Weirotter (1733-1771)
    Destinataire de l'envoi : Brillon Duperon (17..-17..?)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb402789836]
  • [Chaumières au bord d'un cours d'eau]

    [estampe]

    Material description : 1 est. : eau-forte ; 13,3 x 19,5 cm (tr. c.), 14,8 x 20,2 cm (f.)
    Note : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Edition : 1760-1763] [Paris Johann Georg Wille
    Graveur : Franz Edmund Weirotter (1733-1771)
    Illustrateur : Franz Edmund Weirotter (1733-1771)
    Destinataire de l'envoi : Brillon Duperon (17..-17..?)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40279075b]
Loading information

Destinataire de l'envoi15 documents

Loading information

Graveur12 documents2 digitized documents

  • Franciscus Chicoyneau, Regi a sanctioribus Consitüs Archiatrorum Comes

    Material description : 1 est : 26 x 19,3 cm
    Note : Technique de l'image : estampe
    Edition : 1744

    1 digitized documents Visualize the carousel
    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40422473c]
  • Représentation des fêtes données par la ville de Strasbourg pour la convalescence du Roi

    Material description : 20 p., [12] f. de pl. (dont 1 portrait)
    Note : Note : Ed. achevée en 1747 d'après J. Hatt (Archives alsaciennes d'histoire de l'art, 1923, p.140-166). - Titre gravé sig. "M. Marvie sculpsit Le Parmentier scripsit". - Portrait équestre de Louis XV, gr.s.c. par Johan Georg Wille d'après Charles Parrocel (la tête peinte par Jean Chevalier d'après le buste exécuté par J.B. Le Moine). - 11 pl. doubles gr. par J.Ph. Le Bas d'après J.M. Weis (la 10e gr. par J.M. Weis). - 20 p. de texte gravé à encadr. orné (avec armoiries) et un titre : "Description des fêtes données par laville [sic] de Strasbourg Pour la convalescence du Roi : à l'arrivée et pendant le séjour de Sa Majesté en cette ville". - Vignette en tête et cul-de-lampe gr.s.c. par Martin Marvie d'après Johann Martin Weis Sources : Cohen-De Ricci, 870
    Edition : [1747]
    Graveur : Jacques-Philippe Le Bas (1707-1783)
    Peintre de l'œuvre reproduite : Charles Parrocel (1688-1752)
    Imprimeur-libraire : Laurent Aubert (imprimeur en taille-douce, 170.?-17..)

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31633483h]
  • CHRISTIAN GUILLAUME ERNEST DIETRICY

    Peintre d'Auguste II et d'Auguste III. Rois de Pologne, et Electeurs de Saxe, // Membre des Académies de Dresde, d'Augsbourg et de Bologne, // Né à Weimar, le 30 Octobre 1712. // Demselben gewiedmet von seinem Freunde Wille

    Material description : 1 est. : eau-forte, burin ; 32,8 x 25,3 cm (tr. c.), 38,5 x 26,3 cm (élt d'impr.)
    Note : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin Note : Wille écrit le 29 octobre 1765 dans son Journal "De même j'ay retouché une épreuve du portrait de M. Dietrich, que M. Schmuzer, mon élève, grave." Puis entre le 2 et le 5 avril 1766 "M. Schmuzer m'a gravé le portrait de M. Dietrich ou Dietricy, je lui ay fait présent de vingt-cinq épreuves, et environ trente-huit louis qu'il a eus de mon argent pour ladite gravure, que j'ay fait faire à mes dépens pour faire plaisir à mon ami Dietrich. [...] le 5. M. Schmuzer, mon élève, a pris cogé de nous pour s'en retourner le lendemain, par Strasbourg, à Vienne. Il m'a donné plusieurs desseins de sa façon pour me souvenir de lui. Il m'avait gravé le portrait de M. Dietrich, fameux peintre saxon, que j'ay fait faire à mes dépens et dont je lui ay donné trente-huit louis d'or, quoiquil l'eût fait sous ma direction. Il est bien et je l'ay mis au jour le 10." Sources : Nagler, n°16. - Le Blanc, n°32. - Schulze-Altcappenberg, n°190. - Singer, n. 19066, 19067, 19076. - Wille, Journal
    Edition : 10 avril 1766] [Paris Johann Georg Wille
    Graveur : Jakob Matthias Schmutzer (1733-1811)
    Illustrateur : Christian Wilhelm Ernst Dietrich (1712-1774)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40284963t]
  • LE CONCERT --- DE FAMILLE

    Dedié à Sa Majesté Christian VII --- Roi de Danemark, Norwege, des Vandales // et des Goths, Duc de Sleswic, Holstein, --- Stormaru et des Ditmarses. // Comte d'Oldenbourg --- et de Delmenhorst &c. &c. // Par son très humble, très obéissant et très soumis // Serviteur Jean George Wille.

    Material description : 1 est. : burin ; 43,4 x 36,8 cm (tr. c.), 49 x 37,5 cm (élt. d'impr.)
    Note : Technique de l'image : estampe. - burin Note : Wille écrit "M. Guttenberg a achevé l'inscription que j'ay fait mettre au bas de ma nouvelle planche, dédiée à S.M. le roy de Danemark. Le titre de cette planche est le Concert de famille. Cette planche est la plus considérable que j'aie faite. Elle m'a occupé deux ans et quatre mois. Cela est presque un peu trop, mais aussi le cuivre n'étoit pas trop bon; au contraire, il étoit de la plus mauvaise espèce, et cela est très-fâcheux.". - La numérotation et la datation autogr. au dessus du tr. c. à g. Sources : Wille, Journal le 30 juin 1769. . - Le Blanc, n°54.
    Edition : [Juillet 1769]
    Graveur : Carl Gottlieb Guttenberg (1743-1790)
    Illustrateur : Godfried Schalcken (1643-1706)
    Dédicataire : Christian VII (roi de Danemark, 1749-1808)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40286585h]
  • GOLFE PRÈS --- DE NAPLES

    Dédié à Monsieur de Hagedorn --- Conseiller Intime de Légation // Directeur Général des Arts --- et Académies de Saxe // Par son très Humble et très --- Obéissant Serviteur ZINGG.

    Material description : 1 est. : eau-forte, burin ; 29,3 x 42,6 cm (tr. c.), 36 x 46 cm (élt. d'impr.)
    Note : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin Note : Pendant du "Port près de Naples". . - Wille écrit le 30 janvier 1762 "J'ay cherché chez M. Girout, banquier, quatre petits tableaux peints par Metay, pour les faire graver. Le même jour , j'ai fait marché pour la gravure de deux de ces tableaux avec M. Zingg, à raison de mille Livres". - Wille écrit le 29 octobre 1765 "Tous ces jours-cy, j'ay retouché les estampes dont M. Zingg me grave les planches d'après Metay.". - Il écrit le 25 avril 1766 "J'ay mis les deuxplanches au jour que M. Zingg m'a gravées, d'après Metay." Sources : Brun, n°8. . - Le Blanc, n°9. . - Nagler, n°8. . - Schulze-Altcappenberg, n°319. . - Wille, Journal I.
    Edition : [25 avril 1766]
    Graveur : Adrian Zingg (1734-1816)
    Dédicataire : Christian Ludwig von Hagedorn (1712-1780)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40284637f]
Loading information

Illustrateur7 documents

  • Fontaine pres --- de Meulan

    Dédiée à Monsieur Brillon Ecuyer, Conseiller, Secretaire --- du Roi, Maison, Couronne de France et de ses Finances, // Conservateur des Hypothéques, --- honoraire Administrateur des hôpitaux. // Par son très humble et très obéissant Serviteur Weirotter.

    Material description : 1 est. : eau-forte ; 26,4 x 34,4 cm (tr. c.), 28,6 x 35,7 cm (f.)
    Note : Technique de l'image : estampe. - eau-forte Note : Pendant aux Ruines de l'abbaye de S¦t¦ Maur Sources : Schulze-Altcappenberg, n°234. . - Le Blanc, n°28. . - Nagler, n°30.
    Edition : [1760-1765]
    Graveur : Franz Edmund Weirotter (1733-1771)
    Éditeur commercial : Pierre-François Basan (1723-1797)
    Destinataire de l'envoi : Brillon Duperon (17..-17..?)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb402797669]
  • [Marchand de mort aux rats]

    Dédié à Monsieur Félix Nüschler // par son ami C. de Mechel

    Material description : 1 est. : eau-forte ; 13,5 x 8 cm (tr. c.), 15 x 9 cm (tr. c. avec lettre)
    Note : Technique de l'image : estampe. - eau-forte Sources : Wüthrich, n°341. . - Le Blanc, n°185. . - Nagler, n°16. . - Schulze-Altcappenberg, n°137.
    Edition : 1758] [Paris [s.n.]
    Graveur : Christian von Mechel (1737-1817)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40284857m]
  • [Paysage avec figures et troupeau]

    [estampe]

    Material description : 1 est. : eau-forte, burin ; 15,6 x 20,4 cm (tr. c.)
    Note : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin Note : L'attribution de l'aquafortiste est faite par Boerner en fonction de collaboration de Weisbrodt avec Guttenberg sur les "Vues des environs de Meissen". . - Sign. autogr. sans aucune autre lettre. Sources : Boerner, n°146. . - Nagler, n°106.
    Edition : 1775] [Paris [s.n.]
    Graveur : Heinrich Guttenberg (1749-1818)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb402853088]
  • [Paysage avec une tour]

    [estampe]

    Material description : 1 est. : eau-forte ; 9,6 x 6,2 cm (tr. c.)
    Note : Technique de l'image : estampe. - eau-forte Note : Cette pl. ainsi que son "pendant" font partie d'une série gravée par Fr. Ed. Weirotter. Elles ont probablement été gravées par Mechel avant les douze autres et sont un point de départ pour la série car Weirotter n'arriveà Paris qu'en 1759. Wüthrich semble confondre le tout en attribuant les quatorze pl. à Mechel. Sources : Wüthrich, n°184. - Schulze-Altcappenberg, n°138.
    Edition : 1760-1764] [Paris Christian von Mechel
    Graveur : Christian von Mechel (1737-1817)
    Éditeur commercial : Christian von Mechel (1737-1817)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb402849169]
  • [Recueil. Oeuvre de Jean-Georges Wille]

    Material description : Doc. iconogr. : formats divers
    Note : Note : Dessinateur & graveur allemand. - 1715-1808 (Paris)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40390901p]
Loading information

Auteur du texte3 documents1 digitized document

Loading information

Directeur d'atelier3 documents

  • LA PETITE --- BOUDEUSE

    A Messieurs Joseph-Antoine, --- et Pierre-Paul d'Obwexer, // Chevaliers du S¦t¦ Empire Romain, --- Nobles de Leitishofen et Reinberdshofen ; // Par leur très humble et très obéissant // serviteur Ignace Huber.

    Material description : 1 est. : eau-forte, burin ; 15,5 x 18,5 cm (oval), 22 x 19,2 cm (tr. c.), 26,8 x 20,2 cm (élt. d'impr.)
    Note : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin Sources : Nagler, n°1. . - Le Blanc, n°11. - Schulze-ALtcappenberg, n°125.
    Edition : 1782] [Paris [s.n.]
    Graveur : Johann Joseph Isidor Ignaz Huber (1759-18..)
    Destinataire de l'envoi : Johann Joseph Isidor Ignaz Huber (1759-18..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40286060s]
  • [Vieillard barbu à la barette

    [estampe]

    Material description : 1 est. : eau-forte
    Note : Technique de l'image : estampe. - eau-forte Sources : Le Blanc, n° 33. - Nagler, n° 11
    Edition : 1772] [Paris [s.n.]
    Graveur : Christian Gottfried Schultze (1749-1819)
    Peintre du modèle : Rembrandt (1606-1669)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40287931x]
  • Wenc. Ant. Comte de --- Kaunitz Rietberg // Chevalier de la Toison d'Or --- Ministre de Conférences et // Ambassadeur de l'Empereur et --- de l'Impératrice Reine de // Hongrie et de Boheme auprès --- du Roi très-Chrétien en 1752

    [estampe]

    Material description : 1 est. : burin ; 53,5 x 40,7 cm (tr. c.), 62,5 x 42 cm (élt. d'impr.)
    Note : Technique de l'image : estampe. - burin Note : Wille écrit le 22 mai 1765 : "J'ay répondu àM. Vächter, Je lui dis que, [...] M. Schmuzer, mon élève, a fini sous ma direction, le portrait du prince Kaunitz, et j'ay parlé fort, en sa faveur pour que sa pension soit augmentée." Duplessis rajoute en note "On reconnaît en plus d'un endroit, dans cette planche, la main de Wille; l'habit du prince a surtout dû être beaucoup retouché par le maître de J. Schmuzer." On peut en déduire que Wille aurait également publiée cette estampe enmai 1765. Sources : Le Blanc, n°36. . - Nagler, n°7. . - Singer, n°¦s¦ 47640, 47646, 47655, 47664. . - Wille, Journal.
    Edition : 1765] [Paris Johann Georg Wille
    Graveur : Jakob Matthias Schmutzer (1733-1811)
    Illustrateur : Louis Tocqué (1696-1772)
    Destinataire de l'envoi : Wenzel Anton von Kaunitz (1711-1794)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb402849587]
Loading information

Graveur de l'œuvre reproduite1 document

  • Contenu dans : [Recueil. Dossiers biographiques Boutillier du Retail. Documentation sur Christian Wilhelm Ernst Dietrich]

    LES MUSICIENS AMBULANTS.. - (Les Musiciens ambulants, tableau de Dietrich. - Gravé sur bois par Godard d'Alençon, d'après la gravure de George Wille.). - [1]

    Material description : 1 pièce
    Note : Note : Comprend: "LES MUSICIENS AMBULANTS." (Les Musiciens ambulants, tableau de Dietrich. - Gravé sur bois par Godard d'Alençon, d'après la gravure de George Wille.)
    Edition : 1841 (janvier) Paris Magasin pittoresque
    Peintre de l'œuvre reproduite : Christian Wilhelm Ernst Dietrich (1712-1774)

    [catalogue]
Loading information

Dédicataire1 document

  • LES OFFRES --- RÉCIPROQUES

    Dedié à Sa Altesse Monseigneur --- Adam Prince Czartoryski, // Duc de Klewan et de Zukow, Général de Podolie, --- Gouverneur de l'Ecole Royale et Militaire, // Lieutenant Général des Armées de Pologne, Collonel --- du Régiment des Gardes de Lithuanie Infanterie, Chevalier des Ordres de l'Aigle Blanc, de S¦t¦ André --- de Russie et de S¦t¦ Stanislas // par son très humble et très Obéissant // Serviteur Wille // Le Tableau original est dans le Cabinet de M¦r¦ Wille.

    Material description : 1 est. : burin ; 46,6 x 32 cm (tr. c.), 48,4 x 34 cm (f.)
    Note : Technique de l'image : estampe. - burin Note : En haut à g. au dessus du tr. c. numérotation autogr. en allemand. . - Wille écrit le 11 décembre 1771 "J'ay mis au jour ma nouvelle planche, les Offres réciproques, que j'ay gravée d'après un tableau de M. Dietrich ou Dietricy, comme il signe ordinairement sur ses ouvrages. Le tableau est dans mon cabinet, faisant le pendant des Musiciens ambulants.". - Wille écrit "J'ay fait graver la lettre sur ma nouvelle planche que j'avais finie deux jours auparavant. C'est M. Guttenberg qui m'agravé cette inscription, dont le titre est les Offres réciproques. Cette planche sera le pendant des Musiciens ambulants, que j'ay gravés il y a plusieurs années. J'écrivis au printemps passé à Son Altesse monseigneur le prince ADdam Czartoryski, pour lui demander la permission de lui dédier mon nouvel ouvrage ; ce qu'il daigna m'accorder le plus poliment du monde, par sa réponse, en m'envoyant ses armes et ses titres." Sources : Wille, Journal les 5 et 6 août 1771. . - L'Avant-coureur, lundi 16 décembre 1771. . - Le Blanc, n°53.
    Edition : [décembre 1771]
    Graveur : Carl Gottlieb Guttenberg (1743-1790)
    Illustrateur : Christian Wilhelm Ernst Dietrich (1712-1774)
    Dédicateur : Adam Czartoryski (1770-1861)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40286586v]
Loading information

Dessinateur1 document1 digitized document

Loading information

Autre2 documents

  • [Chaumière dans la forêt]

    [estampe]

    Material description : 1 est. : eau-forte ; 14,5 x 15,3 cm (tr.c.), 15,1 x 15,8 cm (f.)
    Note : Technique de l'image : estampe. - eau-forte Note : Sign. autogr. à dr. dans la pl. La plaque de cuivre d'origine comportait une deuxième composition réemployée plus tard comme la onzième pl. de la suite de paysages dédiée à Schmutzer.
    Edition : 1760-1765] [Paris Johann Georg Wille
    Graveur : Franz Edmund Weirotter (1733-1771)
    Illustrateur : Franz Edmund Weirotter (1733-1771)
    Destinataire de l'envoi : Brillon Duperon (17..-17..?)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40279076p]
  • XII. Vues // de divers // endroits // 1760. // Dédiées à --- Monsieur Coindet

    [estampe]

    Material description : 1 est. : eau-forte ; 12,8 x 19 cm (tr. c.), 14,1 x 20 cm (f.)
    Note : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Edition : [1760]
    Graveur : Franz Edmund Weirotter (1733-1771)
    Illustrateur : Franz Edmund Weirotter (1733-1771)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40278828s]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Johan Georg Wille (1715-1808)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

Maître de :

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Documents by this author : Mémoires et journal / de J. G. Wille, graveur du roi ; publiés d'après les manuscrits autographes de la Bibliothèque impériale par Georges Duplessis ; avec une préface par Edmond et Jules de Goncourt, 1857
    Nouv. de l'Est. 118-119, oct. nov. 1991
    Papiers et lettres aux Archives Nationales219 AP - 248
  • Ouvrages de reference : Bénézit, 1976 : Wille ou Will, Johan Georg ou Jan Georges
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Wille, Johan Georg Will, dit

Variants of the name

  • Jean George Wille (1715-1808)
  • Johann Georg Will (1715-1808)
  • Johann Georg Wille (1715-1808)
  • George Wille (1715-1808)
  • Johan Georg Will (1715-1808)
  • Jean Georges Wille (1715-1808)

Wikipedia Biography

  • Jean-Georges Wille, né le 5 novembre 1715 à Gießen et mort le 5 avril 1808 à Paris, est un graveur allemand. Le goût de Wille pour le dessin se manifesta de bonne heure. Dans l’âge le plus tendre, lorsqu’il pleurait, le seul moyen d’apaiser son chagrin était de lui donner du charbon ou des morceaux de craie, dont ses petites mains s’essayaient déjà à faire usage. Cette inclination fut remarquée et encouragée par son père qui, lorsque l’enfant eut atteint l’âge de dix ans, le plaça chez un peintre. Il y apprenait les éléments du dessin, mais un penchant irrésistible pour l’art de la gravure vint tout à coup se révéler en lui. Ses premiers essais se firent sur la vaisselle de son père; tout ce qui la composait, vases d’étain ou de cuivre, se décorant, sous ses doigts, de fleurs, de fruits et de caprices variés à l’infini. La vocation de Wille s’était fait connaître; il ne lui manquait plus, pour se produire, que l’occasion. Un jour, eu traversant les rues de sa ville natale, ses yeux s’arrêtèrent sur l’étalage d’un armurier qui avait placé, derrière les carreaux de sa boutique, des fusils couverts d’incrustations et d’ornements gravés; il n’en fallut pas davantage : plein d’enthousiasme pour l’art qu’il avait deviné, Wille rentra en courant chez son père, et ne fut heureux qu’après avoir obtenu de lui la permission d’entrer comme élève chez cet arquebusier. Son séjour dans l’atelier de ce nouveau maître dura deux ans. Il quitta ensuite Giessen, en disant à son père qu’il allait à Augsbourg, et se rendit à Paris. Ce fut pendant le cours de ce voyage, à Strasbourg, que Wille fit connaissance de Jean Georges Schmidt, comme lui, venant à Paris. Les deux artistes se trouvaient placés dans des circonstances analogues, et rêvaient le même avenir. Aussi furent ils, à dater de ce moment, liés d’une amitié qui ne se démentit jamais, et que la jalousie même ne put altérer. Arrivé à Paris, presque seul, sans protecteur, les commencements de Wille furent difficiles, comme ceux de tout homme de talent qui débute sans appui. Il se vit obligé de s’occuper d’horlogerie et de graver, pour l’éditeur Odieuvre, des portraits qui ne lui étaient payés qu’un louis, malgré le mérite d’exécution et la finesse de burin qui les distinguent. Cependant, ayant été présenté au peintre Rigaud qui sut reconnaître le mérite du jeune artiste et le chargea de travaux capables de le faire connaître, sa réputation se répandit promptement et il se fit bientôt une réputation européenne par sa manière brillante et variée et par l’art avec lequel il obtenait des effets sans teintes forcées. Bientôt Wille ne put suffire aux demandes, quoiqu’il s’occupât sans relâche de son art. On ne compte pas moins de trente portraits dus à son burin, depuis son arrivée à Paris, en 1738, jusqu’en l’année 1754. Mais, à dater de cette époque, s’il faut en excepter deux ou trois pièces, tous les sujets qu’il a gravés sont des sujets de genre, la plupart d’après des tableaux hollandais. La série de ces travaux se prolongea jusqu’en 1790. Pendant cette longue carrière, tous les pays de l’Europe se plurent à rendre justice aux talents de Wille : il fut successivement nommé membre de l’Académie de Paris (1761), de celles de Rouen, de Vienne, de Berlin, d’Augsbourg et de Dresde; il fut nommé aussi graveur du roi de France, de l’Empereur d’Allemagne et du roi de Danemark. Il avait établi chez lui une imprimerie et un commerce d’estampes. Comme élève de Daullé, avec lequel il conserva toujours des relations, Wille a gravé, de 1738 jusque vers 1750, une grande partie des pièces dont l’exécution était confiée à son maître. Celui-ci terminait les chairs et se contentait même quelquefois de signer la planche. Mais il serait bien difficile de préciser les estampés que Wille a gravées tout entières et celles auxquelles il n’a fait que participer, car le burin du maître et celui de l’élève ont une grande similitude, quoique la taille, dans les productions de Wille, soit toujours plus nette, plus brillante et si l’on peut s’exprimer ainsi, plus métallique. Le burin de Wille est correct, hardi et brillant. Aucun graveur n’a su, mieux que lui, donner à chaque objet son caractère propre, faire comprendre la différence des étoffes, rendre leurs plis, et surtout éclairer les reflets chatoyants du satin. Il était habile dessinateur, et amateur enthousiaste des beaux arts. Ce goût, joint à beaucoup de tact, fait qu’il a mis dans toutes ses estampes un sentiment et un coloris extraordinaires. Cependant on pourrait dire qu’elles manquent de variété dans les travaux, et que le maniement de l’outil y est trop uniforme. C’est même une remarque qui rend plus difficile à comprendre le piquant de ses productions et la couleur vigoureuse qu’il a presque toujours su leur prêter. Les plus remarquables sont la Mort de Cléopâtre, les Musiciens ambulants, l’Instruction paternelle, le portrait du comte de Saint-Florentin, et celui de Marigny. Il forma nombre d’élèves distingués, entre autres Bervic et Jean Massard. Il a laissé des Mémoires, publiées par Duplessis en 1857, dans lesquels qu’il donne la première évocation connue de Denis Diderot.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014