Christine Papin (1905-1937)

Pays :France
Langue :français
Naissance :08-03-1905
Mort :18-05-1937
ISNI :ISNI 0000 0000 2410 1923

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Contenu dans : L'Affaire Papin

    [Procès-verbal d'interrogatoire]. - [1]

    Description matérielle : 247 p.-[16] p. de pl.-[8] p. de fac-sim.
    Description : Note : Précédemment paru sous le titre : «Le Diable dans la peau». - En appendice, fac-sim. de procès-verbal d'interrogatoire de Christine et Léa Papin, 2 février 1933
    Édition : Le Mans : Éd. Cénomane , 1988
    Auteur du texte : Léa Papin (1911-1982)

    [catalogue]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • [Procès-verbal d'interrogatoire de Christine et Léa Papin] : [2 février 1933], [dans] : L'affaire Papin / Paulette Houdyer, 1988

Biographie Wikipedia

  • Christine Papin (1905-1937) et Léa Papin (1911-2001), plus connues sous le nom des sœurs Papin, sont deux employées de maison, auteurs d'un double meurtre sur leurs patronnes le 2 février 1933 au Mans. Ce fait-divers tragique, qui deviendra « l'affaire Papin » avec le procès des domestiques « modèles », a éveillé l'intérêt de la France entière, des couches populaires aux milieux littéraires et intellectuels (parmi lesquels les surréalistes qui sont fascinés par ce double meurtre et le jeune Jacques Lacan qui développe le thème de la psychose paranoïaque dans Motifs du crime paranoïaque : le double crime des sœurs Papin, réfutant la conclusion de l'expertise psychiatrique judiciaire). Cela dit, cet engouement s'est plus apparenté à une excitation généralisée, les uns exigeant la mise à mort, les autres niant la singularité de ce crime ou au contraire vantant sa valeur de transgression et soulevant la question de l'exploitation des classes laborieuses.L'affaire a inspiré par la suite de nombreux auteurs. Jean Genet a monté en 1947 une pièce de théâtre intitulée Les Bonnes, qui sera adaptée au cinéma quelques années plus tard par Nikos Papatakis sous le titre Les Abysses (1963). Claude Chabrol a repris la trame dramatique du destin des sœurs Papin et l'adapta pour son film La Cérémonie en 1995, avec Isabelle Huppert et Sandrine Bonnaire, un an après que Nancy Meckler (en) a réalisé au Royaume-Uni Sister My Sister sur le même thème, avec Joely Richardson et Jodhi May. Jean-Pierre Denis reprendra ce fait divers dans son film Les Blessures assassines (2000), mettant en évidence que, 67 ans après, l'affaire des sœurs Papin suscite toujours interrogations, inquiétudes, voire passions.

Pages équivalentes