Konstantin Petrovič Pobedonoscev (1827-1907)

Pays :Russie (Fédération)
Langue :russe
Naissance :1827
Mort :1907
Note :
Homme d'État et juriste russe
Autres formes du nom :Konstantine Petrovitch Pobedonostsev (1827-1907)
Konstantin Pobedonostsev (1827-1907)
ISNI :ISNI 0000 0001 0909 4566

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Gosudarstvo i Cerkovʹ

    Description matérielle : 2 vol. (695, 619 p.)
    Édition : Moskva : Institut russkoj civilizacii , 2011. - Moskva : Institut russkoj civilizacii , 2011 : Институт русской цивилизации , 2011

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb425695054]
  • Konstantin Petrovič Pobedonoscev i ego korrespondenty

    vospominaniâ, memuary

    Description matérielle : 2 vol. (446, 671 p.)
    Description : Note : Notes bibliogr.
    Édition : Minsk : Harvest , 2003

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb390163483]
  • Tajnyj pravitelʹ Rossii

    K. P. Pobedonoscev i ego korrespondenty

    Description matérielle : 617 p.
    Édition : Moskva : Russkaâ kniga , 2001

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb389806230]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Konstantin Petrovič Pobedonoscev (1827-1907)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Sovetskij ènciklopedičeskij slovarʹ, 1980
  • BnF Service russe

Autres formes du nom

  • Konstantine Petrovitch Pobedonostsev (1827-1907)
  • Konstantin Pobedonostsev (1827-1907)

Biographie Wikipedia

  • Constantin Pétrovitch Pobiedonostsev orthographié aussi parfois en français Pobiédonostsev ou Pobiedonostseff - son nom signifie « victorieux » - (en russe, Константин Петрович Победоносцев), né le 21 mai 1827 à Moscou et mort le 23 mars 1907 à Saint-Pétersbourg) est un juriste, spécialiste du droit civil, auteur d'un cours de droit civil réputé, un homme d'État et un penseur russe de la seconde moitié du XIXe siècle. Considéré habituellement comme un représentant du conservatisme russe, il fut l'« éminence grise » de la politique impériale russe durant le règne de son disciple Alexandre III.NB : les dates sont celles du calendrier julien en usage en Russie à l'époque.

Pages équivalentes