Michael J. Heads

Pays :Nouvelle-Zélande
Langue :anglais
Note :
Biologiste. - En poste : Science faculty, University of Goroka, Nouvelle Guinée (en 1999)
ISNI :ISNI 0000 0000 3457 8477

Ses activités

Auteur du texte4 documents

  • Biogeography and evolution in New Zealand

    Description matérielle : 1 vol. (XXVII-635 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 537-614. Index
    Édition : Boca Raton (Fla.) : CRC press, Taylor & Francis group , cop. 2017

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb452985491]
  • Biogeography of Australasia

    a molecular analysis

    Description matérielle : 1 vol. (XI-493 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 411-483
    Édition : New York : Cambridge university press , cop. 2014

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43841789v]
  • Molecular panbiogeography of the tropics

    Description matérielle : 1 vol. (IX-565 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 459-534
    Édition : Berkeley (Calif.) : University of California press , cop. 2012

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42686834d]
  • Panbiogeography

    tracking the history of life

    Description matérielle : 229 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 182-220. Glossaire. Index
    Édition : New York ; Oxford : Oxford university press , 1999
    Auteur du texte : Robin C. Craw, John R. Grehan

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37555647r]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Panbiogeography / Robin C. Craw, John R. Grehan, Michael J. Heads, 1999
  • Royal society of New Zealand (Internet), http://www.rsnz.govt.nz/publish/nzjb/2000/19.php, 2001-03-07

Biographie Wikipedia

  • Michael J. Heads, né en 1957, est un botaniste néo-zélandais qui a travaillé au district écologique de Spenser, au Nord de l'île du Sud, en Nouvelle-Zélande. Il a enseigné la botanique à l'université d'Otago de Dunedin, puis au département des sciences biologiques de la faculté des sciences de l'université du Zimbabwe de Harare.

Pages équivalentes