Louis-Charles Viossat

Pays :France
Langue :français
Note :
Ancien élève de l'ENA, spécialiste des retraites et des politiques sociales. - Maître de conférence à l'ENA (en 2001)
ISNI :ISNI 0000 0000 0302 5992

Ses activités

Directeur de publication2 documents

  • Politiques sociales et mondialisation

    Description matérielle : 215 p.
    Description : Note : Rassemble les principaux actes du séminaire "Réformer les politiques sociales à l'heure de la mondialisation", organisé le 27 avril 2000 à Paris. - Bibliogr. p. 172
    Édition : Paris : Éd. futuribles , 2001
    Directeur de publication : Bruno Palier

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb377165148]
  • Les réformes des retraites dans le monde face à l'évolution de la structure par âge de la population

    quelles leçons pour la France ?, groupe n °12, Promotion 1999-2001 Nelson Mandela

    Description matérielle : 30-[30] f.
    Description : Note : En appendice, choix de documents. - Bibliogr., 7 f.. - Ne peut être consulté qu'avec l'accord écrit de la Direction de l'ENA
    Édition : [Paris] : ENA , 2000
    Auteur du texte : Ecole nationale d'administration. Direction des études. Paris. Strasbourg

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37653858n]

Auteur du texte1 document

  • Les retraites

    enjeux, crise, solutions

    Description matérielle : 128 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 123-128. Glossaire
    Édition : [Paris] : Flammarion , 2001

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37222865c]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Les retraites : enjeux, crise, solutions / Louis-Charles Viossat, 2001

Biographie Wikipedia

  • Louis-Charles Viossat, né en mars 1964, est depuis sa création en janvier 2013 Vice-Président chargé des relations gouvernementales internationales d'AbbVie, entreprise biopharmaceutique américaine. Il était auparavant depuis mai 2009 directeur senior des affaires gouvernementales pour l'Europe de l'Ouest et le Canada et à Bruxelles (Union Européenne).Louis-Charles Viossat a été ambassadeur français chargé de la lutte contre de VIH-sida et les maladies transmissibles, entre avril 2007 et avril 2009, au ministère des affaires étrangères et européennes. À ce titre, il a été administrateur d'organisations internationales de santé comme notamment le Fonds mondial (vice-président puis président du comité des finances et de l'audit), UNITAID et le partenariat Faire Reculer le Paludisme. Élève de l'Ecole alsacienne, école privée laïque sous contrat située dans le 6e arrondissement de Paris et du lycée Louis-Le-Grand, puis diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, il est ancien élève de l'École nationale d'administration, promotion Condorcet (1990-1992). Il sort de l'ENA comme inspecteur des affaires sociales en 1992.De 1996 à 1997, il est conseiller au cabinet de Jacques Barrot, alors ministre du Travail et des Affaires sociales, et parallèlement conseiller technique au cabinet d'Hervé Gaymard, secrétaire d'État à la Santé et à la sécurité sociale, chargé de l'organisation de la sécurité sociale puis du budget et de l'administration.À la suite de la défaite de la droite aux législatives de 1997, il intègre la Banque mondiale, où il travaille à Washington DC (USA) de 1998 à 2000 à la vice-présidence Asie de l'Est et Pacifique, puis rejoint le secteur privé en septembre 2001, pour devenir directeur corporate affairs des laboratoires Lilly France. Il est rappelé à des fonctions de cabinet par la victoire de la droite aux législatives de 2002 : il est alors nommé directeur de cabinet de Jean-François Mattei au ministère de la Santé, de la Famille et des Personnes handicapées de juin 2002 à mars 2004. À la suite du départ de ce dernier du gouvernement, il est nommé directeur général de l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss), la « banque de la sécurité sociale » et tête de réseau des URSSAF. À son arrivée à Matignon en juin 2005, Dominique de Villepin le nomme directeur adjoint de son cabinet pour les affaires sociales. Il est considéré comme le concepteur du contrat première embauche, une initiative du gouvernement Villepin pour améliorer l'accès des jeunes à un premier emploi.Il a publié dans la collection Dominos de Flammarion : Les Retraites, enjeux, crise, solutions (2000) ainsi que différents articles et ouvrages sur les politiques sociales et de santé en France et dans le monde.Il a enseigné l'économie puis les questions sociales et de santé à Sciences-Po et à l'ENA.Administrateur de la Fondation de France jusqu'en 2012, il est président du conseil d'administration de Centre-Inffo.Il est membre de l'important club d'influence Le SièclePortail de la politique française Portail de la politique française Portail de la médecine Portail de la médecine

Pages équivalentes