Filles de l'Enfance

Pays :France
Langue :français
Création :1656
Fin d'activité :1686
Note :
Congrégation fondée à Toulouse en 1656 par Mme de Mondonville (érection canonique par bref du pape du 6 novembre 1662), pour les personnes qui n'avaient vocation ni au mariage, ni à l'état monacal. L'institut, dirigé autoritairement par sa fondatrice, fut très vite mêlé aux controverses jansénistes. Dénoncé à Louis XIV comme étant janséniste, il fut supprimé le 12 mai 1686. Antoine Arnauld composa à cette occasion deux pamphlets et Racine y pensait quand il écrivit Esther en 1688. D'autres imprimés suivirent (arrêts du Parlements, Factums, livres "historiques", polémiques...)
Autres formes du nom :Congrégation de l'Enfance de N.S.J.-C.
Congrégation des Filles de l'Enfance
Congrégation des Filles de l'Enfance de N.S.J.-C.
Voir plus

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • D.H.G.E.; t. 17, col. 39-40
    Recueil de pièces concernant la congrégation des Filles de l'Enfance de N.S.J. - C. / 1718
  • CORELI, CNPL

Autres formes du nom

  • Congrégation de l'Enfance de N.S.J.-C.
  • Congrégation des Filles de l'Enfance
  • Congrégation des Filles de l'Enfance de N.S.J.-C.
  • Congrégation. Toulouse (Filles de l'Enfance. 1656-1686)
  • Filles de la Congrégation de l'Enfance
  • Filles de l'Enfance de N.S.J.-C.

Pages équivalentes