Naptaliy Herẕ Imber (1856-1909)

Langue :anglais, hébreu, yiddish
Sexe :masculin
Naissance :Zoločìv (Région de Ternop̌ìlʹ, Ukraine), 27-12-1856
Mort :New York (ses restes ont été transférés à Jérusalem en 1953), 10-10-1909
Note :
Poète, publiciste et écrivain, ayant écrit "Hatiqvah" ("L'espérance"), devenu l'hymne national israélien
Domaines :Littératures
Autres formes du nom :Naphtali Herz Imber (1856-1909)
Naptaliy Herṣ ʾIymber (1856-1909) (hébreu)
נפתלי הרץ אימבר (1856-1909) (hébreu)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2019 631X

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Barkai", nationale Klange u. Dichtungen, von Naftali Herz Imber,...

    Description matérielle : In-16
    Description : Note : I. Band
    Édition : Jérusalem , 5442 (-1882)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30633745n]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Naptaliy Herẕ Imber (1856-1909)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Autres formes du nom

  • Naphtali Herz Imber (1856-1909)
  • Naptaliy Herṣ ʾIymber (1856-1909) (hébreu)
  • נפתלי הרץ אימבר (1856-1909) (hébreu)
  • נפתלי הערץ אימבער (1856-1909) (yiddish)

Biographie Wikipedia

  • Naftali Hertz Imber (1856-1909) est un poète juif écrivant en hébreu, originaire de Galicie, alors dans l'Empire Austro-Hongrois.Il est l'un des premiers poètes de la période du renouveau national juif. Il est le compositeur de la Hatikvah, qui deviendra l'hymne national de l'État d'Israël.Hertz Imber naît à Zloczow (maintenant Zlochiv, Ukraine) en Galicie en 1856. Il s'avère être assez marginal dans sa manière de vivre. Il visite de nombreux pays, dont plusieurs fois la Palestine. Durant ses périples, il rencontre en 1882 Laurence Oliphant, "Juste parmi les Nations", chercheur britannique spécialiste de la Terre d'Israël et fervent adepte de la cause sioniste, qu'il accompagne comme secrétaire particulier durant ses voyages. Imber s'installe pour cinq ans durant, dans le village druze de Daliat el Karmel, jusqu'en 1887.Après la disparition de Oliphant, Imber retourne à ses pérégrinations. À Londres, il se prend d'amitié pour Israël Zangwill. En 1892, il émigre aux États-Unis où il meurt en 1909. Ses poèmes sont recueillis dans diverses éditions. Son corps a été ramené à Jérusalem, en avril 1953, et enterré dans le cimetière Har Hamenouhot.Portail de la poésie Portail de la poésie Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme Portail du XIXe siècle Portail du XIXe siècle

Pages équivalentes