Lettre d'exil à Olympias et à tous les fidèles

Titre principal :Quod nemo laeditur nisi a se ipso (latin)
Lógos hóti tòn heautòn mī̀ a̓dikoûnta ou̓deìs paravlápsai dýnatai
Λόγος ὅτι τὸν ἑαυτὸν μὴ ἀδικοῦντα οὐδεὶς παραβλάψαι δύναται
Langue :grec ancien (jusqu'à 1453)
Date :040.
Note :
Traité, sous forme de lettre, destiné à convaincre les chrétiens de Constantinople persécutés par le pouvoir que les souffrances ne peuvent toucher ceux qui gardent leur intégrité morale. Écrit vers 406-407. - Dans certaines éd. assimilé aux homélies. - Incipit : "Oî̓da mèn hóti toîs pachytérois"
Autres formes du titre :L'homme est la cause de sa propre souffrance (français)
L'homme ne peut être victime que de lui-même (français)
Lettre d'exil (français)
Voir plus

Détails du contenu

Voir aussi

  • Correspondance, composée de 17 lettres de longueur et de contenu variables allant de courts billets à des traités plus amples sur un sujet particulier, adressée à Olympias, jeune veuve de l'aristocratie de Constantinople, entre 404 et 407. L'ordre des lettres diffère selon les ms

  • Composées à l'occasion de fêtes liturgiques

Éditions de l'œuvre

Livres3 documents

  • Contenu dans : Dieu et le mal

    L'homme ne peut être victime que de lui-même. - [1]

    Description matérielle : 158 p.
    Description : Note : Titre de couv. : "Dieu et le mal selon Basile de Césarée, Grégoire de Nysse, Jean Chrysostome". - Réunit "Dieu n'est pas l'auteur des maux" / par Basile de Césarée ; "À Hiérios, sur les enfants morts prématurément" / par Grégoire de Nysse ; et "L'homme ne peut être victime que de lui-même" ("Lettre d'exil à Olympias et à tous les fidèles") / par Jean Chrysostome. - Bibliogr. p. 151. Index
    Édition : Paris : Migne : diff. Brépols , 1997
    Auteur du texte : Jean Chrysostome (saint, 0347?-0407)

    [catalogue]
  • Lettre d'exil

    à Olympias et à tous les fidèles, quod nemo laeditur

    Description matérielle : 150 p.
    Description : Note : Titre de couv. : "Lettre d'exil". - Texte en grec ancien et trad. française en regard. - Notes. Index
    Édition : Paris : Ed. du Cerf , 1964
    Éditeur scientifique : Anne-Marie Malingrey (1904-2002)
    Auteur du texte : Jean Chrysostome (saint, 0347?-0407)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37528562g]
  • Libellus sancti Joannis Chrysostomi quod nemo laeditur nisi a seipso

    Description : Sources : Renouard, ICP, III, 2160
    Édition : Paris : Simon de Colines , 1530
    Imprimeur-libraire : Simon de Colines (1480?-1546)
    Auteur du texte : Jean Chrysostome (saint, 0347?-0407)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb418793740]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Sources chrétiennes : forme française retenue
    DOC / V. Volpi, 1994 ( sous : Johannes Chrysostomus) : formes latine et grecque (polytonique) retenues, translittération selon la norme ISO 843 (1997)
  • Laffont Bompiani, Auteurs, 1994 (sous : Jean Chysostome, saint) : Que personne n'est damné sinon par soi-même ; De eo quod nemo laeditur ab alio nisi a semetipso
    Catholicisme (sous : Jean 1er Chrysostome) : L'homme est la cause de sa propre souffrance ; Quod nemo laeditur nisi a semetipso
    DTC (sous : Jean Chrysostome, saint) : Quod nemo laeditur nisi a seipso
    Dict. spiritualité (sous : Jean Chrysostome, saint)
    Pauly-Wyssowa (sous : Johannes Chrysostomos)
    Pauly-Wissowa (sous : Ioannes, 55) : Quod nemo laeditur nisi a se ipso ; Lógos hóti tòn heautòn mī̀ a̓dikoûnta ou̓deìs paravlápsai dýnatai (en caractères grecs)
    Dict. encycl. du christianisme ancien, 1990 (sous : Jean Chrysosotome) : Lettre d'exil
  • BN Cat. gén. (sous : Jean Chrysostôme, Saint Jean Ier, patriarche de Constantinople, dit) : Lógos hóti tòn heautòn mī̀ a̓dikoûnta ou̓deìs paravlápsai dýnatai
    BN Cat. gén. 1960-1969 (sous : Johannes Chrysostomus, saint) : Quod nemo laeditur

Autres formes du titre

  • L'homme est la cause de sa propre souffrance (français)
  • L'homme ne peut être victime que de lui-même (français)
  • Lettre d'exil (français)
  • Lettre écrite de Cucuse en Cilicie à la bienheureuse Olympias et à tous les fidèles (français)
  • Que nul n'est offensé sinon par soi-même (français)
  • Que nul n'est offensé sinon par soymesme (français)
  • Que personne n'est damné sinon par soi-même (français)
  • De eo quod nemo laeditur ab alio sini a semetipso (latin)
  • Liber quod qui seipsum non laedit, nemo laedere possit (latin)
  • Quod nemo laeditur ab alio nisi a semetipso fuerit lesus (français)
  • Quod nemo laeditur (latin)
  • Quod nemo laeditur nisi a seipso (latin)
  • Quod nemo laeditur nisi a semetipso (latin)
  • Hóti tòn heautòn mḕ a̓dikoûnta ou̓deìs parablápsai dýnatai
  • Que ninguno puede recibir daño sino de si mismo (espagnol; castillan)

Pages équivalentes