Abbaye Notre-Dame. Bourbourg, Nord

Pays :France
Langue :français
Création :1103
Fin d'activité :1782
Note :
Importante abbaye de Bénédictines fondée en 1103 par Clémence de Bourgogne, femme de Robert II, comte de Flandre, pour les filles nobles du pays. L'abbaye fut dotée richement par les comtes de Flandre et jouit de privilèges importants grâce à la protection du Saint-Siège, dont elle relevait directement. Mais les nombreux conflits qui eurent lieu dans la région ruinèrent l'abbaye. Elle fut transférée à Saint-Omer en 1556. De nouveaux conflits avec la France chassèrent les religieuses à Ypres (1644), Lille (1645 et 1652) et Faumont (1649)
L'abbaye, devenue française en 1659, retrouva la prospérité, au point que les moniales voulurent en faire un chapitre séculier de femmes nobles. En 1782, le monastère fut donc érigé en chapitre royal de dames chanoinesses comtesses
Autres formes du nom :Abbaye de Bénédictines. Bourbourg, Nord (Notre-Dame. 1103-1782)
Abbaye de Bourbourg
Abbaye Notre-Dame de Bourbourg
Voir plus

Pages dans data.bnf.fr

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • COTTINEAU, t.1, col. 457-458
    DHGE, t.10, col. 137-141
  • CORELI, CNPL

Autres formes du nom

  • Abbaye de Bénédictines. Bourbourg, Nord (Notre-Dame. 1103-1782)
  • Abbaye de Bourbourg
  • Abbaye Notre-Dame de Bourbourg
  • Abbaye royale de Bourbourg

Pages équivalentes