Abbaye Notre-Dame du Lys. Dammarie-les-Lys, Seine-et-Marne

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Création :1244
Fin d'activité :1790
Note :
Abbaye de Cisterciennes fondée en 1244 par Blanche de Castille et son fils saint Louis. Elle fut très richement dotée, et en 1250, le pape la prit sous sa protection. Mais l'abbaye souffrit des guerres et des pillages. Elle fut réformée en 1613 avec l'aide de Port-Royal. Fermée à la Révolution. Il reste l'abbatiale, restaurée en 1859
Autres formes du nom :Abbaye de Cisterciennes. Dammarie-les-Lys, Seine-et-Marne (Notre-Dame du Lys. 1244-1790)
Abbaye de Notre-Dame-la-Royale du Lys. Dammarie-les-Lys, Seine-et-Marne
Abbaye du Lys. Dammarie-les-Lys, Seine-et-Marne
Voir plus

Pages dans data.bnf.fr

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Catholicisme, t.8, col. 87-88
    COTTINEAU, t.1, col. 1694-1695
  • CORELI, CNPL

Autres formes du nom

  • Abbaye de Cisterciennes. Dammarie-les-Lys, Seine-et-Marne (Notre-Dame du Lys. 1244-1790)
  • Abbaye de Notre-Dame-la-Royale du Lys. Dammarie-les-Lys, Seine-et-Marne
  • Abbaye du Lys. Dammarie-les-Lys, Seine-et-Marne
  • Abbaye royale du Lys. Dammarie-les-Lys, Seine-et-Marne

Biographie Wikipedia

  • L'ancienne abbaye royale Notre-Dame du Lys, aujourd'hui en ruine, est une abbaye cistercienne de moniales fondée par Blanche de Castille et par Louis IX en 1244. Elle se situe en bordure du centre-ville de la commune de Dammarie-lès-Lys (77190), à quatre kilomètres en aval de Melun, dans le sud de la Seine-et-Marne. Livrée aux pillages, transformée en enclos à bœufs à la Révolution, puis vendue comme ruine romantique à un Suisse en 1797, l'abbaye a été classée Monument historique par arrêté du 30 décembre 1930.

Pages équivalentes