Abbaye Saint-Médard. Soissons, Aisne

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Création :.557
Fin d'activité :1790
Note :
Abbaye de Bénédictins fondée vers 557 par Clotaire Ier pour recevoir le tombeau de saint Médard (mort en 545 ou 561). Elle aurait été établie en 562, chef de tous les monastères des Gaules. Pépin le Bref y fut sacré roi par saint Boniface en 752, Louis le Débonnaire y fut enfermé en 830, le pape Innocent II y consacra la nouvelle abbatiale en 1131. Douze conciles y ont été tenus. Ce qui n'empêcha pas de nombreux troubles : pillée par les Normands vers 884, brûlée en 886, détruite par les Hongrois au Xe siècle, pillée par les Calvinistes en 1564
L'abbaye fut unie à la congrégation des Exempts en 1607, puis à la congrégation de Saint-Maur en 1637. Il y restait 16 religieux en 1768. Fermée à la Révolution. - L'Institut des sourds-muets, construit sur l'emplacement de l'abbaye, conserve une crypte du XIIe siècle
Autres formes du nom :Abbaye de Bénédictins. Soissons, Aisne (Saint-Médard. .557-1790)
Abbaye de Saint-Mard-lez-Soissons
Abbaye de Saint-Médard-les-Soissons
Voir plus

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Abbaye Saint-Médard. Soissons, Aisne

Pages dans data.bnf.fr

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Catholicisme, t.13, col. 544-545
    COTTINEAU, t.3, col. 3052-3053
  • CORELI, CNPL

Autres formes du nom

  • Abbaye de Bénédictins. Soissons, Aisne (Saint-Médard. .557-1790)
  • Abbaye de Saint-Mard-lez-Soissons
  • Abbaye de Saint-Médard-les-Soissons
  • Abbaye de Saint-Médard-lez-Soissons
  • Abbaye royale de Saint-Médart de Soissons
  • Abbaye Saint-Médard-et-Saint-Sébastien. Soissons, Aisne

Biographie Wikipedia

  • L’abbaye Saint-Médard était un monastère bénédictin de Soissons dont la fondation remontait au VIe siècle. Seule sa crypte subsiste aujourd'hui.

Pages équivalentes