Lucrezia Marinella (1571-1653)

Pays :Italie
Langue :italien
Sexe :féminin
Naissance :Venise (Italie), 1571
Mort :Venise (Italie), 09-10-1653
Note :
Poète
Domaines :Littératures
Autre forme du nom :Lucrezia Marinelli (1571-1653)
ISNI :ISNI 0000 0001 2283 3212

Ses activités

Auteur du texte8 documents

  • Arcadia felice

    Description matérielle : LXVII-219 p. -pl.
    Description : Note : Bibliogr. p. 203-212. Index
    Édition : Firenze : L. S. Olschki , 1998
    Éditeur scientifique : Françoise Lavocat

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37686847b]
  • Due brevi novelle, la prima di Lucrezia Marinella,... e la seconda di Antonio Abati,...

    Description matérielle : In-8° , 8 p.
    Édition : Venezia : Antonelli , 1854

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb308853562]
  • La Nobilità et l'eccellenza delle donne co'diffetti e mancamenti de gli huomini, discorso di Lucretia Marinella, in due parti diviso... ricorretto et accresciuto in questa 3a impressione...

    Description matérielle : In-8° , pièces limin., 430 p.
    Édition : Venetia : G. B. Combi , 1621

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30885358r]
  • Le Nobiltà et eccellenze delle donne, et i diffetti e mancamenti de gli huomini, discorso di Lucretia Marinella, in due parti diviso

    Description matérielle : In-4° , 4 ff. limin. et 92 ff. chiffrés, fig. au titre
    Édition : Venetia : appresso G. B. Ciotti , 1600

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30885357d]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Lucrezia Marinella (1571-1653)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autre forme du nom

  • Lucrezia Marinelli (1571-1653)

Biographie Wikipedia

  • Lucrezia Marinella (1571-1653) est une poète et écrivain italienne, défenseur des droits de la femme en Italie. Elle est connue pour ses écrits La Noblesse et l'Excellence des Femmes et Défauts et Vices des Hommes.

Pages équivalentes