Jean-Baptiste Pater (1695-1736)

Illustration de la page Jean-Baptiste Pater (1695-1736) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :29-12-1695
Mort :25-07-1736
Note :
Peintre de fêtes galantes et de paysages
ISNI :ISNI 0000 0001 1645 3993

Ses activités

Illustrateur9 documents2 documents numérisés

  • Le plaisir de l'été

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte, burin ; 32,6 X 36,7 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin
    Note : Sous le tr. c., un texte de sept lignes : "Le plaisir de l'été // En sortant de ce bain dont la fraîcheur charmante // De Cupidon, a pû calmer les feux; // Philis nous connaissons qu'au gré de votre atente [sic] // Ce petit Dieu s'est sauvé dans vos yeux. Lépicié. // Le tableau est dans le cabinet de Mr. l'abbé de // Majinville Con.er au Parlement". - Cette estampe fait pendant au "Désir de plaire"
    Sources : Louis Surugue : graveur français du XVIIIe siècle : 1686-1762 : mémoire de maîtrise d'Histoire de l'art / réd. sous la dir. de Mademoiselle Marianne Grivel ; par Gaëlle Monnerie, [Rennes II, 1995], n° 110. - Lebl., 67. - Port. et Bér., 27. - Huber et Rost, 14. - Delteil, p. 26. - Salon 1745
    Édition : A Paris : chez L. Surugue graveur du Roy, rue des Noyers, attenant le Magazin de papier, vis-à-vis St. Yves. A. P. D. R. , [1744]
    Graveur : Louis Surugue (1686?-1762)
    Éditeur commercial : Louis Surugue (1686?-1762)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb403041994]
  • Arrivée des commediens [sic] dans la ville du Mans

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte, burin ; 30 X 37,8 cm (découpe)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin
    Note : Sous le tr. c., un texte de deux lignes : "Arrivée des commediens dans la ville du Mans. // Tome premier Chap. Ier"
    Sources : Louis Surugue : graveur français du XVIIIe siècle : 1686-1762 : mémoire de maîtrise d'Histoire de l'art / réd. sous la dir. de Mademoiselle Marianne Grivel ; par Gaëlle Monnerie, [Rennes II, 1995], n° 131. - Leblanc, 82. - Port. et Bér., [36]
    Édition : A Paris : chez L. Surugue rüe des Noyers vis a vis le mur St. Yves avec privilège du Roy , 1729
    Graveur : Louis Surugue (1686?-1762)
    Éditeur commercial : Louis Surugue (1686?-1762)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40304552k]
  • Le désir de plaire

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte, burin ; 32,6 x 36,6 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin
    Note : Sous le trait carré : "Le désir de plaire // Ce galant attirail qu'un goût coquet éclaire // Iris à [sic] des charmes bien doux ! // Mais il faudroit encor pour être seur [sic] de plaire // que telle qui s'en sert eut les traits comme vous. Lépicié. // Le tableau est dans le cabinet de Mr l'abbé // de Majainville con. au Parlement.". - Cette estampe fait pendant au "Plaisir de l'été"
    Sources : Louis Surugue : graveur français du XVIIe siècle : 1686-1762 : mémoire de maîtrise d'Histoire de l'art / réd. sous la dir. de Mademoiselle Marianne Grivel ; par Gaëlle Monnerie, [Rennes II, 1995], n° 109. - Le Blanc, 66. - Portalis et Béraldi, [28]. - Huber et Rost, 13. - Delteil, p. 26. - Salon 1745
    Édition : A Paris : chez L. Surugue graveur du Roy, à l'entrée de la rue des Noyers attenant le magasin de papier. A.P.D.R. , [1743]
    Graveur : Louis Surugue (1686?-1762)
    Éditeur commercial : Louis Surugue (1686?-1762)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40295110g]
  • Madame Bouvillon pour tenter le Destin le prie de luy chercher une puce

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte, burin ; 30 X 38,2 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin
    Note : Sous le tr. c., un texte de deux lignes : "Madame Bouvillon pour tenter le Destin le prie de luy chercher une puce // Roman Comique Tome 2. Chap. XI"
    Sources : Louis Surugue : graveur français du XVIIIe siècle : 1686-1762 : mémoire de maîtrise d'Histoire de l'art / réd. sous la dir. de Mademoiselle Marianne Grivel ; par Gaëlle Monnerie, [Rennes II, 1995], n° 136. - Huber et Rost, 15. - Mercure de France, septembre 1732
    Édition : A Paris : chez L. Surugue graveur du Roy rüe des Noyers vis a vis S Yves avec privilège du Roy , [1733]
    Graveur : Louis Surugue (1686?-1762)
    Éditeur commercial : Louis Surugue (1686?-1762)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40304754t]

Peintre4 documents

Autre1 document

  • [Suite d'estampes illustrant le Roman Comique de Scarron]

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte, burin ; divers formats
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin
    Sources : Louis Surugue : graveur français du XVIIIe siècle : 1686-1762 : mémoire de maîtrise d'Histoire de l'art / réd. sous la dir. de Mademoiselle Marianne Grivel ; par Gaëlle Monnerie, [Rennes II, 1995], n° 131 à 136. - Mercure de France, mars 1755. - Cohen, p. 943
    Édition : [A Paris] : [chez Louis Surugue rue des Noyers] , [entre 1727 et 1739]
    Graveur : Louis Surugue (1686?-1762)
    Éditeur commercial : Louis Surugue (1686?-1762)
    Illustrateur : Jacques Dumont (1701-1781)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb403045517]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean-Baptiste Pater (1695-1736)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Le roman comique / de Scarron ; peint par J. - B. Pater et J. Dumont le Romain ; réduit d'après les gravures au burin de Surugue père et fils, Benoît Audran, Edme Jeaurat,... [et al.] par M. Tiburce de Mare, 1883
  • Bénézit, 1976

Biographie Wikipedia

  • Jean-Baptiste Joseph Pater, né le 29 décembre 1695 à Valenciennes et mort le 25 juillet 1736 à Paris, est un peintre rococo français.Fils d'Antoine Joseph Pater, maître sculpteur, et de Jeanne Elisabeth de Fontaine, il fut d’abord élève de son père, puis devint celui de Jean-Baptiste Guidé ainsi que celui d’Antoine Watteau. Le caractère difficile de ce dernier les amena à se séparer ; cependant, pris de remords à la toute dernière extrémité de sa vie, le grand peintre le réclama à Nogent-sur-Marne afin de lui prodiguer ses derniers conseils. Pater fonda donc sa carrière sur l’imitation des fêtes champêtres du maître avec lequel il s’était réconcilié et termina même certaines commissions après sa mort.Agréé à l’Académie en 1725, il fut reçu en 1728 comme peintre de fêtes galantes.Son principal client était Frédéric le Grand, qui a posé pour deux portraits de « turqueries » : Le Sultan au Harem et Le Sultan au Jardin.Malade, il rédige son testament le 28 juin 1736, en faveur de sa soeur Marie-Marguerite Pater. Il mourut dans son logement de la rue Quincampoix à Paris. Ses funérailles eurent lieu en l'église Saint-Nicolas des Champs, et il fut sans doute inhumé au cimetière des Innocents.

Pages équivalentes