Jean Le Houx (1551?-1616)

Illustration de la page Jean Le Houx (1551?-1616) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :1551
Mort :1616
Note :
Poète. - Auteur de chansons populaires, dites "vaudevires", dont un certain nombre publiées sous le nom de leur "inventeur", Olivier Basselin
ISNI :ISNI 0000 0000 7992 5487

Ses activités

Auteur du texte20 documents7 documents numérisés

Auteur présumé du texte1 document

  • Contenu dans : Histoire archéologique des Bocains, contenant les antiquités naturelles, civiles, religieuses et littéraires, du Bocage, par M. Richard Séguin

    Vaux-de-Vire d'Olivier Basselin. - [1]

    Description matérielle : In-18, 396 p.
    Description : Note : Contient aussi : " Vaux-de-Vire" attribués à Olivier Basselin mais dont l'auteur est probablement Jean Le Houx ; "Vaux-de-Vire ou Vaudevilles" par Jean Le Houx
    Édition : Vire : impr. de Adam , 1822
    Auteur prétendu du texte : Olivier Basselin (13..-1418?)

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean Le Houx (1551?-1616)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Les vaux de vire / de Jean Le Houx ; publiés pour la première fois sur le manuscrit autographe du poète, avec une introduction et des notes, par Armand Gasté, 1875
  • Cioranescu, 16e s.
    Hoefer
    Oursel

Biographie Wikipedia

  • Jean Le Houx, né en 1551 et décédé en 1616 à Vire, est un avocat, artiste peintre et poète normand du Val-de-Vire.Éditeur, et héritier spirituel d'Olivier Basselin, dont il publie Les Chants du Vaudevire par Olivier Basselin en 1610, en rajeunissant la langue des vaux-de-Vire. Il collecte de son vivant Le Livre des Chants nouveaux de Vaudevire, par ordre alphabétique, corrigé et augmenté outre la précédente édition, publié après sa mort à Vire par l'imprimeur Jean de Cesne. Ces chants sont des chants de révolte, en pleine révolte des pieds bleus (travaillant dans les moulins fouleurs) et des chansons paillardes.Le genre théâtral des vaudevilles, emprunte son nom à ses œuvres.Le Houx pourrait être lui-même auteur de certaines chansons attribuées à Basselin. Cette dernière réimpression est sans date, sans doute parut-elle vers 1664 ou 1670. On n'en connaît plus que deux exemplaires, qui sont in-12, car le clergé a proscrit des vaux-de-Vire d’Olivier Basselin et fait totalement détruire la première édition. Jean Le Houx doit se rendre à Rome pour obtenir l'absolution qu'on lui refuse dans son pays. Il la rapporte ainsi que le surnom de Romain, qu'il conserve jusqu'à sa mort.

Pages équivalentes