Abbaye Saint-Florentin. Bonneval, Eure-et-Loir

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Création :.841
Fin d'activité :1790
Note :
En 841 (ou 857), le seigneur Foulques, avec la permission de Charles le Chauve, fit don du domaine de Bonneval à des Bénédictins pour fonder un monastère en l'honneur de saint Marcellin. En 875 il prit le nom de saint Florentin avec l'arrivée des reliques de ce dernier. Dans une charte de 967, le roi Lothaire prit l'abbaye sous sa protection, confirma tous ses biens et son titre de monastère royal. Huit rois ensuite en firent autant. Sept bulles pontificales confirmèrent également ses privilèges : l'abbaye put ainsi posséder 26 prieurés et de nombreuses cures
Mais incendiée en 1420, en 1425, puis en 1568, l'abbaye entra ruinée dans la réforme de Saint-Maur en 1645. - A la Révolution tout fut vendu puis démoli pour faire place à une filature, puis un asile
Autres formes du nom :Abbaye de Bénédictins. Bonneval, Eure-et-Loir (Saint-Florentin. .841-1790)
Abbaye de Bonneval. Eure-et-Loir
Abbaye de Saint-Florentin de Bonneval
Voir plus

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Abbaye Saint-Florentin. Bonneval, Eure-et-Loir

Pages dans data.bnf.fr

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • COTTINEAU, t.1, col. 428-429
    DHGE, t.9, col. 1061-1069
  • CORELI, CNPL

Autres formes du nom

  • Abbaye de Bénédictins. Bonneval, Eure-et-Loir (Saint-Florentin. .841-1790)
  • Abbaye de Bonneval. Eure-et-Loir
  • Abbaye de Saint-Florentin de Bonneval
  • Abbaye Saint-Florentin et Saint-Hilaire. Bonneval, Eure-et-Loir
  • Abbaye Saint-Marcellin et Saint-Pierre. Bonneval, Eure-et-Loir

Biographie Wikipedia

  • L’abbaye Saint-Florentin-et-Saint-Hilaire est une ancienne abbaye bénédictine de France fondée en 857, située à Bonneval dans le département d’Eure-et-Loir, dépendante du diocèse de Chartres. Le bâtiment abrite aujourd’hui un hôpital psychiatrique.

Pages équivalentes