Couvent des Ursulines du faubourg Saint-Jacques. Paris

Pays :France
Langue :français
Création :1608
Fin d'activité :1792
Note :
Maison fondée en 1608 par Mme Acarie et Mlle de Sainte-Beuve, avec des Ursulines venues de Provence. Habitant d'abord dans l'hôtel de Saint-André, au faubourg Saint-Jacques, elles s'installèrent dans un nouveau couvent, non loin de l'hôtel, le 11 octobre 1610. Le couvent devint un monastère en 1611, quand les religieuses adoptèrent la clôture. Il devint la maison-mère d'une congrégation qui ouvrit près de 300 maisons dans toute la France
Ce monastère comprenait un pensionnat recevant des élèves de la noblesse et de la bourgeoisie. On y trouvait également des classes gratuites pour enfants pauvres. En 1790, ses 49 religieuses choisirent d'y rester. Elles durent l'évacuer le 1er octobre 1792. Il fut vendu en 1798 puis démoli
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Institut des Ursulines du faubourg Saint-Jacques. Paris
Religieuses ursulines du faubourg Saint-Jacques. Paris
Ursulines du faubourg Saint-Jacques. Paris
Voir plus

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Couvent des Ursulines du faubourg Saint-Jacques. Paris

Pages dans data.bnf.fr

Voir aussi

  • Les Ursulines arrivèrent à Paris en 1608, appelées par Mme Acarie, et s'installèrent dans une maison du faubourg Saint-Jacques. Celle-ci fut le berceau d'une congrégation qui compta près de 300 couvents avant la Révolution, dont un deuxième couvent parisien, celui des Ursulines de Saint-Avoye. A l'origine, congrégation à voeux simples, suivant la règle de sainte Angèle de Merici. En 1612 elle devint un ordre religieux de droit diocésain, avec clôture et voeux solennels, suivant la règle de Saint-Augustin. Les Ursulines de la congrégation de Paris furent supprimées à la Révolution

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Abbayes, monastères et couvents de femmes à Paris / P. et M.L. Biver, 1975
    Dictionnaire historique des rues de Paris / Jacques Hillairet, 1985
  • CORELI

Autres formes du nom

  • Institut des Ursulines du faubourg Saint-Jacques. Paris
  • Religieuses ursulines du faubourg Saint-Jacques. Paris
  • Ursulines du faubourg Saint-Jacques. Paris
  • Ursulines du grand couvent de Paris

Pages équivalentes