Janine Solane (1912-2006)

Pays :France
Sexe :féminin
Naissance :Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine), 06-01-1912
Mort :17-04-2006
Note :
Danseuse, chorégraphe et pédagogue
Domaines :Arts du spectacle
ISNI :ISNI 0000 0003 6105 3141

Ses activités

Chorégraphe2 documents

Auteur du texte1 document

  • Janine Solane. Pour une danse plus humaine

    Édition : Paris, J. Vautrain (Impr. des Arts et manufactures) , 1950. In-8° (220 x 170), 192 p., fig., pl., musique, couv. ill. 390 fr. [D. L. 11236] -IXd-

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb326381595]

Adaptateur1 document

Auteur de lettres1 document

  • Lettre dactylographiée signée de Janine Solane

    Cote : 4-COL-178(4689)
    Description matérielle : 3 feuillets
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds Renaud-Barrault. Jean-Louis Barrault. I. Éléments biographiques. I. 2. Correspondance. I. 2. 1. Correspondance de personnalités, d'amis, d'amirateurs (trices,) adressée à Jean-Louis Barrault. S

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc588917/ca59771564467619]

Auteur ou responsable intellectuel1 document1 document numérisé

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Janine Solane (1912-2006)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : La belle au bois dormant [Enregistrement sonore] / drame-féerie de Janine Solane d'après le conte de Perrault. Naïve U 318057
  • Ouvrages de reference : Janine Solane / Zaïna Folco, DL 2011
  • Catalogues de la BnF : Monde, 2006-05-09
    Maîtrise de danse (2004-12-15)

Biographie Wikipedia

  • Janine Solane est une danseuse, chorégraphe et pédagogue française, née en 1912 et décédée le 17 avril 2006.Figure importante de la danse des années 1940, elle avait étudié la danse classique, la danse expressionniste et le style d'Isadora Duncan, élaborant ensuite un langage chorégraphique personnel, appelé danse classique naturelle, en rapport étroit avec la musique.En 1932, elle ouvre une école baptisée Maîtrise de danse Janine Solane. Grande soliste, éprise de personnages forts comme Jeanne d'Arc, cette « sculpture en marche », selon l'expression du chorégraphe Dominique Dupuy, est aussi une excellente meneuse de troupe. Après la Seconde Guerre mondiale, elle donne régulièrement des galas au Théâtre de Chaillot, présentant des spectacles-fresques qui rassemblent près de 150 jeunes femmes.Janine Solane a créé de grandes fresques chorégraphiques sur des symphonies classiques comme la Symphonie pastorale de Beethoven ou la Grande Passacaille de Bach. Ses seuls liens avec Jeanne d'Arc sont les fêtes de Reims auxquelles elle était conviée à participer. Sa foi la rapprochait plus d'un saint Augustin, son amour pour la liberté d'une Isadora Duncan, sa passion pour la musique allait en particulier à Bach.

Pages équivalentes