Ernestine Anderson

Image from Gallica about Ernestine Anderson
Country :États-Unis
Gender :feminin
Note :Chanteuse de jazz
ISNI :ISNI 0000 0001 1459 5795

Occupations

Chant22 documents

  • 50 singing ladies

    Lorez Alexandria, Ernestine Anderson, Ivie Anderson...

    Material description : 2 disques compacts (1 h 13 min 59 s, 1 h 13 min 29 s)
    Edition : [Paris] : BDjazz : [distrib. Éd. BD music] , [DL 2011]
    Chant : Ivie Anderson (1904-1949)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42395649b]
  • Contenu dans : American singers

    All my life. - [3]

    Material description : 1 disque compact (54 min 29 s)
    Note : Note : Détail du personnel New York, Ny 10019 : prod. Polygram Records Inc, P 1993 Note sur l'enregistrement : us
    Edition : Paris : Polygram. Division Polydor ; Antony : distrib. Polygram. Division Polydor , 1993 (P)
    Record : États-Unis
    Trombone : Frank Rehak (1926-1987)
    Contrebasse : Art Davis (1934-2007)
    Piano : Hank Jones (1918-2010)
    Guitare : Kenny Burrell
    Instruments à anche (divers) : Tate Houston (1924-1974), Yusef Lateef (1920-2013)
    Trompette : Ernie Royal (1921-1983), Clark Terry (1920-2015)

    [catalogue]
  • Be mine tonight

    Material description : 1 disque : 33 t ; 30 cm
    Note : Note : Notice Détail du personnel Concord, Calif 94522 : prod. Concord Jazz Inc, P 1987 Note sur l'enregistrement : Hollywood. - Etats-Unis. - Ocean way Recording. - 19861200
    Edition : Frankfurt am Main : Bellaphon Records Gmbh ; Dammarie-les Lys : distrib. Diffusion artistique et musicale , 1988 (DL)
    Record : 1986-01-01 - Etats-Unis - Hollywood - Ocean way Recording
    Batterie : Jimmie Smith
    Producteur de phonogrammes : Concord Jazz Inc
    Contrebasse : Ray Brown (1926-2002)
    Distributeur : Diffusion artistique et musicale
    Éditeur commercial : Bellaphon Records Gmbh
    Saxophone : Benny Carter (1907-2003)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb381467256]
  • Big City

    Material description : 1 disque : 33 t ; 30 c
    Note : Note : Détail du personnel Concord, Calif 94522 : prod. Concord Jazz Inc, P 1983 Note sur l'enregistrement : San Francisco. - 19830200
    Edition : Concord, Ca. : Concord records (Etats-Unis) ; Dammarie-les Lys : distrib. Diffusion artistique et musicale , 1984 (DL)
    Record : 1983-01-01 - San Francisco
    Batterie : Jeff Hamilton
    Producteur de phonogrammes : Concord Jazz Inc
    Contrebasse : Monty Budwig (1929-1992)
    Distributeur : Diffusion artistique et musicale
    Piano : Hank Jones (1918-2010)
    Éditeur commercial : Concord records. Etats-Unis

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb380980368]
  • Blues, dues & love news

    Material description : 1 disque compact (58 min 44 s) : ADD
    Note : Note : Détail du personnel Enregistrement public New York, Ny 10019 : prod. WEA international inc. , P 1996 Note sur l'enregistrement : Universal City, Calif. . - us. - B.B. King's Blues Club. - 19951127. - 19951128
    Edition : London : WEA Europe ; Le Blanc-Mesnil : distrib. Warner music France , 1996 (P)
    Record : 1995-11-27 - 1995-11-28 - États-Unis - Universal City, Calif. - B.B. King's Blues Club
    Éditeur commercial : WEA Europe
    Distributeur : Warner music France
    Producteur de phonogrammes : WEA international inc.

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38354095h]

Interprète1 document1 digitized document

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

Wikipedia Biography

  • Ernestine Irene Anderson est une chanteuse américaine née à Houston au Texas, le 11 novembre 1928.Elle débute avec Russell Jacquet en 1943 puis chante avec Johnny Otis (1947-1949), Eddie Heywood et Lionel Hampton (1952-1953). Elle enregistre pour la première fois sous son nom un 78 tours en 1947, un second en 1953 accompagné par Quincy Jones, avec Gigi Gryce en 1955, puis, de nouveau sous son propre nom, en 1956, en Suède, accompagnée par Duke Jordan et par des musiciens locaux, dont Rolf Ericson.De retour en Californie, par sa participation aux festivals Turnwater Festival (Canada) (où Ray Brown la redécouvre) et de Monterey et quelques enregistrements, sa réputation commence à s'établir. Elle enregistre quelques disques à New York de 1959 à 1964, puis, le succès diminuant, s'expatrie à Londres (1965-1967).Pratiquement oubliée à son retour à Los Angeles (1969) elle cesse toute activité musicale.Elle revient au Jazz en 1975 grâce à la firme Concord après une phase mystique et une série de petits emplois (femme de chambre, standardiste). Elle enregistre régulièrement sous l'égide de cette compagnie, puis pour divers autres labels, et effectue des tournées dans tous les continents.Sa voix ample, grave, puissante, qui n'est pas sans évoquer celle de Bessie Smith en moins dramatique ou de Dinah Washington sans la gouaille canaille est souvent mise en œuvre dans de standards et de blues classiques, souvent mise en valeur par un l'écrin musical d'un big band (le Netherlands Metropole Orchestra par exemple, ou sous le direction de Frank Capp ou du Concord Superband de Gene Harris. Elle a également enregistré sous la direction de Ray Brown, Eiji Kitamura, Teo Macero, George Shearing, Clifford Solomon et Teo Macero.

Closely matched pages