Gary Cooper (1901-1961)

Country :États-Unis
Gender :masculin
Birth :Helena (Mont.), 07-05-1901
Death :Los Angeles (Calif.), 13-05-1961
Note :Acteur américain
Variants of the name :Frank Cooper (1901-1961)
Frank James Cooper (1901-1961)
ISNI :ISNI 0000 0001 2136 7002

Occupations

Acteur112 documents

Voix parlée1 document

  • Hollywood stars on radio

    digitally restored & remastered

    Material description : 20 disques compacts (20 h)
    Note : Note : Enregistrements remastérisés, provenant des archives de : "The Lux radio theatre", " The Screen guild players", "The Screen directors' playhouse" Note sur l'enregistrement : 19390000. - 19500000
    Edition : Cedar Knolls (NJ) : Radio Spirits , P 2002
    Record : 1939-01-01 - 1950-01-01
    Voix parlée : Clark Gable (1901-1960), Cary Grant (1904-1986)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41275247t]

Chant1 document

  • Bing Crosby with Peggy Lee, Jack Benny, Gary Cooper

    Material description : 1 disque : 33 t ; 30 cm
    Note : Note : Notice Enregistr public radiodiffusé de l'émission "Bing Crosby and his guestr" Repiquage London : prod. Phonoco, P 1983 Note sur l'enregistrement : Hollywood. - Etats-Unis. - 19470326. - 19461001
    Edition : Londres : Candid productions ltd. ; Arles : distrib. Harmonia mundi France , 1987 (DL)
    Record : 1947-03-26 - 1946-10-01 - Etats-Unis - Hollywood
    Chant : Bing Crosby (1904-1977), Peggy Lee (1920-2002)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb381349581]

Documents about this author

Documents about the author Gary Cooper (1901-1961)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

Variants of the name

  • Frank Cooper (1901-1961)
  • Frank James Cooper (1901-1961)

Wikipedia Biography

  • Frank James Cooper, plus connu sous le nom de Gary Cooper est un acteur américain né le 7 mai 1901 à Helena (Montana) et mort le 13 mai 1961 à Beverly Hills (Californie).Cascadeur à Hollywood au début des années 1920, Gary Cooper signa un contrat avec la Paramount et devint rapidement une vedette grâce à ses interprétations dans Les Ailes de William A. Wellman, Cœurs brûlés de Joseph von Sternberg et L'Adieu aux armes de Frank Borzage. Il s'imposa au milieu des années 1930 comme une vedette internationale avec des films d'aventures comme Les Trois Lanciers du Bengale ou Beau Geste et les comédies dramatiques de Frank Capra, L'Extravagant Mr. Deeds et L'Homme de la rue. Avec son physique impressionnant et son jeu sobre, il fut une incarnation à l'écran des héros de l'Amérique des années 1940 : le Sergent York, le joueur de baseball Lou Gehrig (dans Vainqueur du destin), le docteur Wassell ou encore Robert Jordan dans l'adaptation au cinéma de Pour qui sonne le glas. Acteur de western, Gary Cooper obtint son plus grand triomphe en 1952 en incarnant le courageux shérif du Train sifflera trois fois. Il termina sa carrière avec des succès comme Vera Cruz ou La Loi du Seigneur (Palme d'or à Cannes en 1957).Son jeu tout en retenue l'a conduit à incarner régulièrement des personnages taciturnes, solitaires ou peu diserts, à l'image de ses compositions dans des westerns comme Le train sifflera trois fois, Le Jardin du diable ou Vera Cruz. Toutefois, il fut aussi employé par Ernst Lubitsch dans des comédies de mœurs plus dialoguées (Sérénade à trois, La Huitième Femme de Barbe-Bleue) et interpréta des rôles dramatiques pour Frank Capra, King Vidor (Le Rebelle) ou Otto Preminger (Condamné au silence). Séducteur à la ville comme à l'écran, il fut marié à la même femme de 1933 à sa mort mais connut de nombreuses relations extra-conjugales, parfois avec ses partenaires, comme l'actrice Patricia Neal.Figure majeure du cinéma américain, Gary Cooper fut pendant près de deux décennies un des plus grands champions du box-office aux États-Unis et dans le monde. Ses films engrangèrent plus d'une centaine de nominations diverses et il fut personnellement nommé à cinq reprises pour l'Oscar du meilleur acteur (il reçut la statuette deux fois, en 1942 et 1953). En 1961, James Stewart accepta en son nom un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière, et sa mort, peu après, sonna la fin de l'âge d'or d'Hollywood. En 1999, l'American Film Institute l'a désigné 11e plus grande star masculine de tous les temps.

Closely matched pages