Edwin Fischer (1886-1960)

Pays :Suisse
Sexe :masculin
Naissance :Bâle (Suisse), 06-10-1886
Mort :Zürich (Suisse), 24-01-1960
Note :
Pianiste et chef d'orchestre
ISNI :ISNI 0000 0001 1026 4964

Ses activités

Piano129 documents26 documents numérisés

Direction d'orchestre21 documents2 documents numérisés

Auteur du texte3 documents

  • Considérations sur la musique

    Description matérielle : 139 p.
    Édition : Paris : Éditions du Coudrier , (1951)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32107572r]
  • Hommage à Dinu Lipatti

    Description matérielle : 95 p.
    Édition : Genève : Labor et Fides , 1952

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33422314w]
  • Ludwig van Beethovens Klaviersonaten

    ein Begleiter für Studierende und Liebhaber

    Description matérielle : 135 p. : musique ; 19 cm.
    Édition : Frankfurt am Main : Insel Verl. , 1966.

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb347996495]

Compositeur3 documents

Arrangeur2 documents

  • Mozartiana

    Das Donnerwetter. - [8]

    Extraits, choix et arrangements

    Description matérielle : 1 disque compact (1 h 14 min 19 s) : DDD
    Description : Note : Hamburg 13 : prod. Sony Classical GmbH, P 1992
    Note sur l'enregistrement : Berlin. - de. - Villa Siemens. - 19920205
    Édition : Heemstede : Sony music entertainment international ; Paris : distrib. Sony music France , 1992 (P)
    Enregistrement : 1992-02-05 - Allemagne - Berlin - Villa Siemens
    Compositeur : Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)

    [catalogue]
  • Sonate n °10 en ut majeur, K 330

    Menuet en sol majeur K 1. - [3]

    Extraits, choix et arrangements

    Description matérielle : 1 disque : 33 t, mono ; 30 cm
    Description : Note : London : prod. EMI records Ltd, P 1938
    Note sur l'enregistrement : 19330428. - 19331125. - 19340828. - 19370306. - 19470221
    Note sur l'enregistrement : Londres. - gb. - Abbey Road studio n °3
    Édition : Issy-les-Moulineaux : EMI music France ; St Ouen l'Aumone : distrib. EMI music France , 1984 (DL)
    Enregistrement : 1933-04-28 - 1933-11-25 - 1934-08-28 - 1937-03-06 - 1947-02-21. - Grande-Bretagne - Londres - Abbey Road studio n °3
    Compositeur : Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)

    [catalogue]

Auteur de lettres2 documents

  • Lettre d'Edwin Fischer à Bernard Gavoty, 25 décembre 1954

    Description matérielle : 1 f. : 29 x 21 cm
    Description : Note : Lettre autographe signée. - Le f. joint est extrait du programme de concert que donna Edwin Fischer à Paris le 4 mai 1950 : au recto, sous sa photographie, citation musicale et bref texte, signé
    Destinataire de lettres : Bernard Gavoty (1908-1981)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39712650q]
  • Lettre de Edwin Fischer à la Société des concerts, 30 novembre 1947

    Destinataire de lettres : Société des concerts du Conservatoire. Paris

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39807778j]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Edwin Fischer (1886-1960)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

A dirigé

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Live recordings [Enregistrement sonore] : 1946-1954 / Mozart, Beethoven, Schumann... [et al.], comp. ; Edwin Fischer, p ; Wolfgang Schneiderhan, vl ; Enrico Mainardi, vlc... [et al.]. Orfeo d'or C 823 104 L
  • Pâris

Biographie Wikipedia

  • Edwin Fischer est un célèbre pianiste suisse, né le 6 octobre 1886 à Bâle et décédé le 24 janvier 1960 à Zurich.Il est considéré comme un des pianistes les plus remarquables du XXe siècle, en particulier dans le répertoire de compositeurs allemands, tels que Johann Sebastian Bach, Wolfgang Amadeus Mozart, Ludwig van Beethoven, et autrichiens, tels que Franz Schubert. Il est aussi considéré comme un des meilleurs professeurs de piano des temps modernes.Fischer naquit à Bâle et y commença ses études musicales, il les poursuivit à Berlin au Conservatoire Stern sous la direction de Martin Krause (1853-1918), lui-même élève de Liszt (1811-1886), lui-même élève de Carl Czerny (1791-1857). Il devint connu d'abord comme pianiste après la Première Guerre mondiale. En 1926 il devint chef du Musikverein de Lübeck et plus tard il dirigea à Munich. En 1932 il forma son propre orchestre de chambre et il fut l'un des premiers à s'intéresser à présenter la musique baroque dans une vision historique. Quoique ses exécutions n'aient pas été vraiment à caractère historique en comparaison de ce qui se fait maintenant, il dirigea les concertos du clavier comme le souhaitaient Bach et Wolfgang Amadeus Mozart, ce qui n'était pas habituel en ce temps-là. Ses interprétations, même de Bach, étaient romantiques, donc toujours prenantes.En 1932 il retourna encore à Berlin, succédant à Artur Schnabel comme professeur à la Hochschule für Musik. En 1942 il retourna en Suisse, interrompant provisoirement sa carrière pendant la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre, il recommença à jouer en public, tout en donnant des masterclasses à Lucerne, qui furent suivies par de nombreux pianistes qui devinrent célèbres comme Alfred Brendel, Thierry de Brunhoff et Daniel Barenboim. Harry Datyner (1923-1992) est un de ses élèves, tout comme Paul Badura-Skoda (né en 1927), et Reine Gianoli.En plus de récitals en soliste, de l'exécution de concertos, et de la direction d'œuvres orchestrales, Fischer a aussi joué de la musique de chambre. En particulier le trio qu'il forma avec le violoncelliste Enrico Mainardi et le violoniste Georg Kulenkampff (qui fut remplacé par Wolfgang Schneiderhan après sa mort) fut très apprécié.Il joua avec le chef d'orchestre Wilhelm Furtwängler le Concerto pour piano nº 2 de Brahms, en 1942 avec l'Orchestre Philharmonique de Berlin, et le Concerto pour piano nº 5 de Beethoven (le "concerto empereur"), en 1951 avec l'Orchestre Philharmonia. Ces deux enregistrements sont considérés comme des références majeures.Fischer publia de nombreux livres sur l'enseignement et un livre sur les sonates pour piano de Beethoven. Il réalisa aussi de nombreux enregistrements, en particulier le premier enregistrement intégral du Clavier bien tempéré de Bach pour EMI dans les années 1930.L'intégrale du Clavier bien tempéré, enregistrée entre 1933 et 1936, fit date dans la discographie de Bach, en tant que premier enregistrement complet. L'enregistrement de Fischer est admiré en partie parce qu'il n'utilise pas les ressources de l'instrument moderne pour embellir artificiellement la partition. Son enregistrement des 48 préludes et fugues de Bach demeure le modèle auquel tous les pianistes se mesurent.Son buste a été exécuté par le statuaire Philippe Besnard (exposé au Salon d'Automne à Paris en 1940).

Pages équivalentes