Jean-Pierre Léaud

Pays :France
Sexe :masculin
Note :
Acteur de cinéma
ISNI :ISNI 0000 0001 1021 9215

Ses activités

Voix parlée4 documents

  • Contenu dans : Bandes originales des films de François Truffaut

    L'amour à 20 ans. - Monologue d'Antoine. - [7]

    Description matérielle : 1 disque compact (38 min 03 s)
    Description : Note : Synopsis
    Colombes : prod. Milan music, P 1993
    Édition : London : BMG Music International (Europe) ; Antony : distrib. Universal licensing music , 2001 (DL)
    Compositeur : Georges Delerue (1925-1992)

    [catalogue]
  • Contenu dans : Bandes originales des films de François Truffaut

    L'amour à 20 ans. - Monologue d'Antoine. - [7]

    Description matérielle : 1 disque compact (38 min 03 s) : ADD
    Description : Note : Synopsis
    Édition : Horgen : Milan (Suisse) ; Neuilly : distrib. BMG France , 1993 (DL)
    Compositeur : Georges Delerue (1925-1992)

    [catalogue]
  • Bandes originales des films de François Truffaut

    inclus un CD inédit d'entretiens exceptionnels avec le cinéaste

    Description matérielle : 5 disques compacts (1 h 14 min 28 s, 38 min 03 s, 1 h 10 min 57 s, 56 min 28 s, 1 h 08 min 22 s) : ADD, DDD
    Édition : Paris : Milan (France) ; Antony : distrib. Universal licensing music , 2001 (DL)
    Distributeur : Universal licensing music
    Chant : Jeanne Moreau, Alain Souchon
    Compositeur : Georges Delerue (1925-1992), Maurice Jaubert (1900-1940)
    Éditeur commercial : Milan music
    Réalisateur : François Truffaut (1932-1984)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb385669920]
  • Roger Nimier

    à toute vitesse

    Description matérielle : 1 cass. vidéo (49 min) : n. et b. et coul., SECAM ; 1/2 pouce VHS
    Description : Note : Édition exceptionnelle et limitée
    Copyright : France 3, cop. 1997
    Édition : Paris : Artefilm [éd.] ; Paris : Artefilm [distrib.] , 1999 (DL)
    Distributeur : Artefilm
    Compositeur : Martin Wheeler
    Producteur de vidéogrammes : Artefilm, Films du Saint, France 3
    Réalisateur : Franck Saint-Cast
    Éditeur commercial : Artefilm

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38414521p]

Auteur ou responsable intellectuel1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean-Pierre Léaud

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Les quatre cents coups [Images animées] / François Truffaut, réal., scénario, adapt. ; Jean-Pierre Léaud, Claire Maurier, Albert Remy... [et al.], act., 1992
  • Dureau
    Les gens du cinéma (2006-05-15)

Biographie Wikipedia

  • Jean-Pierre Léaud est un acteur français, né le 28 mai 1944 à Paris. Il est révélé dès son premier film, François Truffaut lui confie le rôle du héros turbulent dans Les Quatre Cents Coups, son premier long métrage autobiographique. Truffaut l'a choisi malgré son âge (il a 14 ans pour le rôle d'un enfant de 12) parmi cent autres candidats. Sur son bout d'essai, Jean-Pierre s'y révèle stupéfiant de spontanéité et de liberté dans l'improvisation. À la suite de ce film, il fait sensation au festival de Cannes 1959 et Jean Cocteau, son président d'honneur, l'engage aussitôt pour Le Testament d'Orphée.François Truffaut le réengage à de nombreuses reprises et lui fait endosser à nouveau le rôle d'Antoine Doinel dans Baisers volés (1968), où il tombe amoureux de Christine Darbon (Claude Jade), son épouse dans les derniers épisodes de la vie d'Antoine Doinel, Domicile conjugal (1970) et L'Amour en fuite (1979). Grâce à lui, Jean-Pierre fait la connaissance d'autres cinéastes de la Nouvelle Vague et devient, comme Jean-Paul Belmondo, un de leurs acteurs préférés. Ainsi Jean-Luc Godard l'engage pour des rôles plus ou moins importants dans la plupart de ses films entre 1965 et 1969, dans Masculin féminin (1966) et La Chinoise (1967) notamment.Durant cette période il est également assistant réalisateur sur plusieurs films de Truffaut et Godard. Il tourne son unique film en 1974.Sa carrière trouve la consécration avec La Maman et la Putain de Jean Eustache en 1973 ; d'autant que la même année, il a un des rôles majeurs de La Nuit américaine de François Truffaut. En 1985, il tourne en particulier dans Détective, toujours de Godard, en arrière-plan du couple vedette Johnny Hallyday et Nathalie Baye, dans un second rôle marquant de détective privé fouineur. À la même période, il se concentre, dans des compositions assez agitées, sur un cinéma d'auteur exigeant et confidentiel et fait également beaucoup de fictions télévisées.Malgré quelques seconds rôles intéressants, sa carrière ne reprend réellement un second souffle qu'à partir de 1990. Le Finlandais Aki Kaurismäki, spécialiste de l'humour distancié et de l'expression minimale, en est le premier artisan en lui offrant le premier rôle dans J'ai engagé un tueur. Il y joue un homme désespéré qui voit échouer plusieurs tentatives de suicide et paye un spécialiste afin qu'il le supprime, avant de changer d'avis en rencontrant l'amour. Sa distance et sa « non-incarnation » y font merveille, et Jean-Pierre Léaud retrouve après une certaine éclipse de vrais grands rôles, notamment chez Philippe Garrel, ou grâce à de jeunes cinéastes. Olivier Assayas fait de lui un père désorienté dont la compagne part avec son fils, dans Paris s'éveille (1991), et Bertrand Bonello lui offre le rôle d'un réalisateur pornographique désabusé dans Le Pornographe (2001, prix de la Semaine internationale de la critique).

Pages équivalentes