Dimitri Mitropoulos (1896-1960)

Illustration de la page Dimitri Mitropoulos (1896-1960) provenant de Wikipedia
Pays :États-Unis
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Athènes, 01-03-1896
Mort :Milan (Italie), 02-11-1960
Note :
Chef d'orchestre, pianiste et compositeur américain d'origine grecque naturalisé américain en 1946
Autre forme du nom :Dēmētrēs Mētropoulos (1896-1960) (grec moderne (après 1453))
ISNI :ISNI 0000 0000 8089 3910

Ses activités

Direction d'orchestre220 documents12 documents numérisés

Compositeur5 documents

Auteur de lettres4 documents

Piano1 document

Auteur ou responsable intellectuel1 document

  • Hellēniká tragoúdia

    tragoúdia kaì piano

    Description matérielle : 122 p. : 30 cm
    Description : Note : Textes grec, allemand et français
    Édition : Wien : Universal Edition , cop. 1960

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb431599044]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Dimitri Mitropoulos (1896-1960)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

A dirigé

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autre forme du nom

  • Dēmētrēs Mētropoulos (1896-1960) (grec moderne (après 1453))

Biographie Wikipedia

  • Dimitri (Dmitri ou Dimitris) Mitropoulos (en grec moderne : Δημήτρης Μητρόπουλος) né le 1er mars 1896 à Athènes et mort le 2 novembre 1960 à Milan, est un chef d'orchestre, pianiste et compositeur grec, naturalisé américain en 1946.Dimitri Mitropoulos est l'un des grands musiciens charismatiques que la Grèce ait donné et, avec Maria Callas, le musicien classique le plus important issu de ce pays au XXe siècle.Ayant commencé sa carrière par un tour de force qui plut au public en jouant le troisième concerto de Prokofiev, en tant que pianiste et dirigeant l'orchestre en même temps, sa personnalité et ses dons ont produit sur les orchestres – et l'auditeur – d'exceptionnels résultats artistiques. Pourvu d'une phénoménale mémoire qui lui permettait de diriger sans partition, il aborde le répertoire dans une esthétique engagée et incisive, arrachant aux musiciens qu'il dirige tout leur potentiel.De ses trente-cinq ans de carrière, effectuée pour les deux tiers aux États-Unis, et grâce à l'enregistrement, il reste de lui quelques interprétations majeures, immortalisant des collaborations avec des solistes, des œuvres symphoniques et des témoignages lyriques qui font date pour le discophile.

Pages équivalentes