Irma Thomas : pseudonyme individuel

Country :États-Unis
Gender :feminin
Note :Chanteuse de rhythm'n'blues et de soul music
ISNI :ISNI 0000 0001 1470 7937

Occupations

Chant35 documents

Interprète1 document

  • Cheater man

    Material description : 1 disque : 45 t ; 17 cm
    Edition : S.l. : s.n. , 1967 (DL)
    Auteur ou responsable intellectuel : Spooner Oldham, Dan Penn

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37815994s]

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

  • This experimenting space presents innovating visualizations of data.bnf.fr data: diagrams, timelines, maps. This data is available and freely usable (Open license), in RDF or JSON.

Sources and references

Sources

Wikipedia Biography

  • Irma Thomas, de son vrai nom Irma Lee, est une chanteuse de rhythm and blues américaine, née à Ponchatoula (Louisiane) le 18 février 1941. Elle est surnommée la reine de la soul de La Nouvelle-Orléans.Enceinte à 14 ans, elle quitte l’école et se marie. Elle chante à la Home Mission Baptist Church de La Nouvelle-Orléans. Elle divorce très vite et se remarie avec Andrew Thomas, qui lui donne son nom d’artiste. Elle signe peu après son premier contrat avec Ron Records et obtient d’emblée un premier succès avec Don't mess with my man (1960), qui sera repris par la suite par Lucy Pearl.Elle est remarquée par Minit Records, qui lui fait signer un nouveau contrat en 1961. Elle popularise Girl needs boy (1961), It’s raining, Two winters long (1962) et Ruler of my heart (1963). Elle passe en 1964 chez Imperial Records, qui lui fait enregistrer deux albums et une quinzaine de singles. Ses plus grands succès : Wish someone would care (1964), You don’t miss a good thing, Sufferin’ with the blues (1964), Teasing, but you’re pleasing (1966)…Elle reprend en 2006 le morceau d'Arthur Alexander In The Middle Of It All.Irma Thomas signe chez Chess Records en 1967.Elle s'est mariée une troisième fois au début des années 1970 avec Emile Jackson. Elle s'est produite au Festival Blues Passions de Cognac (Charente) le 26 juillet 2006.

Closely matched pages