Ivan Ivanovič Petrov (1920-2003): pseudonyme individuel

Illustration de la page Ivan Ivanovič Petrov (1920-2003) provenant de Wikipedia
Pays :Russie (Fédération)
Langue :russe
Sexe :masculin
Naissance :Irkoutsk (Russie), 29-02-1920
Mort :Moscou (Russie), 27-12-2003
Note :
Artiste lyrique (baryton-basse)
Autre forme du nom :Иван Иванович Петров (1920-2003) (russe)
ISNI :ISNI 0000 0000 7777 9076

Ses activités

Basse (voix)30 documents1 document numérisé

Chant4 documents1 document numérisé

Baryton (voix)4 documents

Auteur du texte1 document

  • Četvertʹ veka v Bolʹšom

    žiznʹ, tvorčestvo, razmyšleniâ

    Description matérielle : 1 vol. (381 p.)
    Description : Note : Discographie
    Édition : Moskva : Algoritm , 2003. - Moskva : Algoritm , 2003 : Aлгоритм , 2003

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40089236v]

Voix parlée1 document

Baryton-basse1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Ivan Ivanovič Petrov (1920-2003)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Četvertʹ veka v Bolʹšom : žiznʹ, tvorčestvo, razmyšleniâ / Ivan Petrov, 2003
  • Ouvrages de reference : Int. WWM, 2000-2001
    Kratkaâ Rossijskaâ ènciklopediâ, T.2, 2003
    VIAF (2014-12-17)
  • Catalogues de la BnF : BnF Service russe

Autre forme du nom

  • Иван Иванович Петров (1920-2003) (russe)

Biographie Wikipedia

  • Ivan Ivanovitch Petrov, de son vrai nom Hans Krause, né le 29 février 1920 à Irkoutsk et mort le 26 décembre 2003 à Moscou, était une basse soviétique d'origine allemande. Il fit ses études à Moscou et y débuta en 1943. Il choisit de mettre fin à sa carrière en 1970. Il était considéré comme la meilleure basse de son pays avec Mark Reizen. Son interprétation du rôle-titre de Boris Godounov de Moussorgski (1962, direction Alexandre Melik-Pachaïev) reste exemplaire par la sûreté de sa technique et la finesse de son approche psychologique.

Pages équivalentes