Suzanne Sarroca

Pays :France
Sexe :féminin
Note :
Artiste lyrique (soprano)
ISNI :ISNI 0000 0000 8188 6720

Ses activités

Soprano20 documents2 documents numérisés

Chant7 documents5 documents numérisés

  • Tragédie historique en 4 actes écrite en 1824-1825, publiée en 1831 et représentée pour la première fois en 1870

    Boris Godounov avec Suzanne Sarroca comme chant

  • Genre musical: opera seria

    Opéra. - Première version du compositeur : 1868-1869 (opéra en 7 tableaux), créée à Leningrad le 16 février 1928. - Seconde version : 1871-1872, révisée en 1873 (opéra en 4 actes et 1 prologue), créée à Saint-Pétersbourg au théâtre Marinsky le 8 février 1874. - Livret du compositeur d'après le drame de Pouchkine. - Révision et réorchestration par Rimski-Korsakov en 1896, créée à Saint-Petersbourg le 10 décembre 1896. - Arrangement également par Chostakovitch. - Les rôles de Marina, Rangoni, Khrouchtchev, Lavitsky et Tchernikovsky n'existent que dans la version de 1872

    Boris Godunov avec Suzanne Sarroca comme chant

  • Genre musical: opéra

    Opéra en 3 actes et 12 tableaux. - Livret du compositeur, d'après la pièce de même titre (1949) de Georges Bernanos, elle-même inspirée de la nouvelle "Die Letzte am Schafott" (1931) de Gertrude von Lefort. - Dates de composition : août 1953-juin 1956. - 1re représentation : Milan, Teatro alla Scala, le 26 janvier 1957, dans une traduction de Flavio Testi. - 1re représentation en français : Paris, Opéra, le 21 juin 1957, orchestre sous la direction de Pierre Dervaux

    Dialogues des Carmélites. FP 159 avec Suzanne Sarroca comme chant

  • Genre musical: opéra

    Monodrame en 1 acte. - Texte de Marie Pappenheim. - Date de composition : 1909. - Première représentation : Prague, Neues Deutsches Theater, le 6 Juin 1924, sous la direction d'Alexander von Zemlinski. - Effectif : 1 voix de femme soliste, orchestre

    Erwartung : Opéra. Op. 17 avec Suzanne Sarroca comme chant

  • Tragédie en 4 actes inspirée par la défaite de Numance, composée entre 1581 et 1583 et imprimée en 1784

    La Numancia avec Suzanne Sarroca comme chant

Interprète1 document1 document numérisé

  • Genre musical: opéra

    Opéra en 5 actes et 9 tableaux. - Livret de Jules Barbier et Michel Carré, d'après "Faust et Marguerite" de Michel Carré et la première partie du "Faust" de Johann Wolfgang von Goethe, dans la traduction française de Gérard de Nerval. - 1re représentation (avec dialogues parlés) : Paris, Théâtre lyrique, le 19 mars 1859. - 1re représentation avec récitatifs : Strasbourg, avril 1860. - 1re représentation avec récitatifs et ballet : Paris, Opéra (Salle Le Peletier), le 3 mars 1869. - 1re éd. (chant et piano sans récitatifs) : Paris : Choudens, 1895

    Faust. CG 4 avec Suzanne Sarroca comme interprète

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Suzanne Sarroca

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Rappresentazione... / Emilio De'Cavalieri. -Orfeo C5179921
  • Int. WWM, 2000-2001

Biographie Wikipedia

  • Suzanne Sarroca (née le 21 avril 1927 à Carcassonne) est une soprano française.Études de chant au conservatoire de Toulouse (1946-1948). Elle débute sa carrière comme mezzo-soprano dans le rôle de Charlotte (Werther) à Carcassonne, rôle qu'elle reprend la même année au Capitole de Toulouse. En 1951 elle chante Carmen à la Monnaie de Bruxelles.Elle aborde ensuite les grands emplois de soprano lyrico-dramatiques et fait, en 1952, des débuts remarqués[réf. nécessaire] dans Tosca à l'Opéra de Paris où elle chante tant à Garnier qu'à l'Opéra-Comique : Rezia dans Oberon de Weber,Senta dans Der fliegende Holländer,Santuzza dans Cavalleria rusticana,le rôle-titre de Aïda,Musetta dans La Bohème,Elisabeth dans Don CarloElle crée Numance d'Henry Rabaud, interprète le rôle titre de Louise, Blanche de la Force (Le Dialogue des Carmélites), Tatiana (Eugène Onegin) et aussi Octavian du Rosenkavalier aux côtés de Régine Crespin ou d'Elisabeth Schwarzkopf.Elle déploie pendant plus de trente ans une activité dans les grands théâtres de province : Toulouse, Strasbourg, Marseille (Donna Anna en 1956), Bordeaux et Nice (Tosca avec Franco Corelli en 1970).Particulièrement recherchée à l'étranger pour ses incarnations de Tosca, d'Aïda et d'Elisabeth de Don Carlo, elle triomphe dans ces rôles à Buenos Aires, Bruxelles, Genève, Rome, Rio, Naples, Londres (Covent Garden en 1958-59 et 1964-65).[réf. nécessaire]À partir des années 1980, elle abordera à nouveau certains rôles de mezzo notamment Mère Marie de l'Incarnation dans le Dialogue des Carmélites à Strasbourg en 1982.Elle a été directrice de l'Atelier lyrique de l'Opéra du Rhin (1983-1985) et a été professeur au Conservatoire du IXe arrondissement à Paris jusqu'en 1992.Elle vit et enseigne aujourd'hui à Paris.Elle peut être écoutée dans des extraits de Cavalleria Rusticana (rôle de Santuzza) avec Alain Vanzo, Giulietta des Contes d'Hoffmann publiés chez Adès. Elle a également enregistré Tosca en français avec Gustave Botiaux et Adrien Legros. Un autre témoignage de ce rôle existe en LP chez London avec José Luccioni. Son interprétation de Balkis dans La Reine de Saba de Gounod aux côtés de Gilbert Py et Gérard Serkoyan (Toulouse, 1970) est disponible chez Gala. Dans le volume consacré au chant français de l'Encyclopédie sur CD-ROM de Richters (disponible chez imagemogul et houseofopera), on peut entendre ses incarnations intégrales de Salomé d'Hérodiade (1963) et d'Elisabeth de Don Carlos (1968 version française en 5 actes). Son interprétation de Rachel dans La Juive d'Halévy lors d'un concert au Carnegie Hall avec Richard Tucker en 1964 a été brièvement disponible en CD et dans de larges extraits de Monna Vanna de Henry FevrierPortail de la France Portail de la France Portail de la musique classique Portail de la musique classique Portail de l’opéra Portail de l’opéra

Pages équivalentes