Frédéric Bérat (1801-1855)

Illustration de la page Frédéric Bérat (1801-1855) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :11-03-1801
Mort :02-12-1855
Note :
Compositeur et chansonnier
Domaines :Musique
ISNI :ISNI 0000 0001 0796 8223

Ses activités

Compositeur230 documents5 documents numérisés

Auteur du texte96 documents3 documents numérisés

  • Genre musical: romance vocale

  • La Bergère inquiète. Romance. (Paroles de Frédéric Bérat). Mise en musique... par Henry Jacqmin. [A 1 v.] Accompagnement de guitare par Blondat...

    Description matérielle : In-4°, 2 p. n. ch.
    Description : Note : Une collette porte : Rouen, C. Jacqmin-Brière
    Édition : Paris : V. Dufaut et Dubois , [s1826]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43060639t]
  • Chansons, paroles et musique

    Description matérielle : 1 vol. (288 p.)
    Édition : Paris : A. Curmer , [s.d.]
    Préfacier : Eugène Guinot (1805-1861)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300862241]
  • 4 Romances, paroles et musique de F. Bérat

    Description matérielle : In-fol., 8 p.
    Édition : Paris : l'auteur , [s.d.]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42844846f]
  • Aimez, aimez jeunes pastours. Romance pastorale [1 v. et piano]. Paroles et musique de Fic Bérat

    Description matérielle : In-fol., 3 p., couv. ill.
    Édition : Paris : Schonenberger , [s.d.]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43988672j]

Compositeur de l'œuvre adaptée24 documents1 document numérisé

Auteur de lettres14 documents13 documents numérisés

Éditeur scientifique4 documents2 documents numérisés

Arrangeur3 documents1 document numérisé

  • [F. Bérat :]. Ma Normandie. La Bourrée d'Auvergne

    Description matérielle : In-fol., 3 p. n. ch.
    Édition : Nice : G. Delrieu , cop. 1957

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39726887s]
  • Contenu dans : Deux rivières. 1e Les moulins. 2e Les sautons. [Musique de Roger Roger et Lucien Viard]

    Provinces. Fantaisie chantée sur des thèmes populaires (dont un de F. Bérat). - [2]

    Description matérielle : In-fol., 20 p.
    Description : Note : Sans couv.. - Pour piano
    Édition : Paris : Editions ABC , [1944]

    [catalogue]

Harmonisateur1 document

  • Contenu dans : Joseph Hemmerlé, S. M.. Chansons du blé qui lève

    Ma Normandie. - [10]

    Description matérielle : In-16, 141 p., fig., couv. orn.
    Description : Note : Contenu identique à celui de l'édition de 1943, avec des chants en moins et quelques-uns en plus. - Daté d'après la déclaration de dépôt légal
    Édition : Paris : les Éditions ouvrières , [1962]

    [catalogue]

Dédicateur1 document

  • Un jour tu me diras merci. Paroles et musique de Frédéric Bérat

    Description matérielle : In-fol., 3 p. n. c.
    Description : Note : Couv. ill. signée Alophe, d'après Marsaud
    Édition : Paris : Schonenberger , [s.d.]
    Illustrateur : Adolphe Menut (1811-1883)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42844853q]

Directeur de publication1 document

Auteur ou responsable intellectuel35 documents5 documents numérisés

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Frédéric Bérat (1801-1855)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Chansons / Frédéric Bérat, 1853
  • Ouvrages de reference : DBF
    Larousse 19 s.
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Frédéric Bérat, né le 20 Ventôse de l'an IX (11 mars 1801) à Rouen et mort le 2 décembre 1855 à Paris, est un goguettier, compositeur et chansonnier français.Sa chanson Ma Normandie, souvent évoquée en France sous le nom de J'irai revoir ma Normandie, est aujourd'hui l'une des plus célèbres chansons françaises et l'hymne officieux de sa région natale la Normandie et l'hymne officiel de l'île de Jersey.La renommée de cette chanson a depuis très longtemps largement dépassé celle de son auteur. En comparaison, ses autres œuvres sont plutôt oubliées.

Pages équivalentes