E. A. Mario (1884-1961): pseudonyme individuel

Image from Gallica about E. A. Mario (1884-1961)
Country :Italie
Language :italien
Gender :masculin
Birth :05-05-1884
Death :24-06-1961
Note :Auteur compositeur de chansons napolitaines
Variants of the name :Giovanni Gaeta (1884-1961)
Giovanni Gaetta (1884-1961)
ISNI :ISNI 0000 0000 8133 3376

Occupations

Compositeur21 documents

  • Musical genre: chanson

    Paroles du comp.

    Éd. : 1919

  • Contenu dans : Schipa in Neapolitan song

    Canzone appassiunata. - Mario, comp. . - [22]

    Material description : 1 disque compact (1 h 07 min 30 s) : ADD
    Note : Note : Repiquages Références commerciales des enregistrements d'origine [S.l.] : prod. Nimbus records Ltd, P 1997
    Edition : Monmouth : Nimbus records Ltd ; Levallois : distrib. Musidisc , 1997 (P)
    Direction d'orchestre : Dino Olivieri (1905-1963)

    [catalogue]
  • Contenu dans : Canzoni del tempo di guerra, per canto e pianoforte

    Ci vedremo in primavera. - [3]

    Material description : In-4°, 24 p., couv. ill. en coul.
    Edition : [Milano] : [Messaggerie musicali] , 1942-20

    [catalogue]
  • Ci vedremo in primavera. [Marcia.]. Versi e musica di E. A. Mario. [Partie instrumentale avec paroles]

    Material description : In-8°, 4 p. n. ch., couv. ill.
    Note : Note : Couv. ill. Bontanti
    Edition : Napoli : E. A. Mario , 1942-20

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb431350733]
  • Godi anche tu ! Versie musica di E. A. Mario, [pour chant et mandoline]

    Material description : In-4°, 2 p. n. ch.
    Note : Note : Sans couv.
    Edition : Napoli : Capolonga-Feola , [1915]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43135075s]

Auteur du texte3 documents

  • Commemorazioni. Arrigo Boito, di Luigi Orsini--Francesco Cilea, di E. A. Mario

    Material description : In-8° (24 cm), 52 p.
    Edition : Siena : Ticci , 1951

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb431841108]
  • E. A. Mario. Francesco Paolo Tosti. Conferenza tenuta nel salone dell'Accademia Chigiana il 16 Marzo 1947

    Material description : In-8° (24 cm), 26 p.
    Note : Note : Quaderni dell'Accademia Chigiana. XII
    Edition : Siena : Ticci , 1947

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43135074f]
  • Lontananes (serenata à l'assente). Versi di E. A. Mario. Canto e piano

    Edition : Paris : L. Maillochon, éditeur , [1921]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43135084r]

Auteur ou responsable intellectuel9 documents2 digitized documents

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : Santa Lucia Luntana / E. A. Mario. In : Souvenirs d'Italie [Enregistrement sonore]. Chant du Monde LDY4118
  • Ouvrages de reference : Grove 6 (art. "Naples")
    The classical catalogue / Gramophone, 1992
    LC Authorities (2007-01-03)
  • Catalogues de la BnF : BnF Musique, Fichier Auteurs

Variants of the name

  • Giovanni Gaeta (1884-1961)
  • Giovanni Gaetta (1884-1961)

Wikipedia Biography

  • E. A. Mario (de son vrai nom Giovanni Gaeta, Naples 5 mai 1884 - 24 juin 1961, à 77 ans) est un compositeur et parolier de chansons italiennes et napolitaines.Il a notamment créé La leggenda del Piave (1918), qui a été un temps hymne national italien.Il a composé plus de 2 000 œuvres, y compris fameuses mondialement, comme "Santa Lucia luntana" (drame de l'émigré), "Profumi e balocchi", "Vipera", "Rose rosse", "O' Paese dò sole". Il était surtout un chanteur des soldats et des événements patriotiques comme dans la "Canzone di trincea" (... "e le stellette che noi portiamo..."), de "Ci rivedremo in primavera", ou de la "Marcia d'ordinanza della Marina " (restée inchangée), de "Ho sognato un bersagliere".En 1904, alors qu'il n'avait que 20 ans, et était écrivain public dans une poste, il apostrophe le compositeur Raffaello Segrè, bien plus connu que lui :« Maestro, vos musiques sont belles, mais vos paroles, pardonnez-moi, sont moches ». Segrè lui aurait répondu : « Et toi, pourquoi n'en écris-tu pas de plus dignes ? ». C'est ainsi que Cara mammà fut écrite, sur une musique de Segrè. Le choix de son surnom vient de la publication de cette chanson chez l'éditeur musical italien Ricordi (E de (H)ermes, A d'Alessandro Sacheri, rédacteur en chef du Lavoro un journal de Gênes, et Mario du prénom d'une écrivaine polonaise, Mario Clarvy).Portail de la musique Portail de la musique

Closely matched pages