Eugeniusz Knapik

Pays :Pologne
Sexe :masculin
Note :
Compositeur, pianiste et pédagogue
ISNI :ISNI 0000 0001 1476 6697

Ses activités

Compositeur3 documents

  • Questa pazzia e fantastica

    Fabriaanse Landschappen

    Description matérielle : 1 fichier vidéo numérique (46 min) : coul. (PAL), son., surround (Dolby)
    Description : Note : Document tourné pendant la création de l'opéra : "The minds of Helena Troubleyn"
    Édition : [Paris] : Centre national du cinéma et de l'image animée [distrib.] , [DL 2013]
    Réalisateur : Herman Van Eyken
    Chorégraphe : Jan Fabre

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb435184182]
  • Questa pazzia e fantastica

    Description matérielle : 1 cass vidéo (45 min) : coul, PAL ; 3/4 pouce U-Matic
    Description : Note : Film tourné pendant la création de l'opéra : "The Minds of Helena Troubleyn"
    Copyright : Arcanal, cop. 1993
    Édition : Paris : Arcanal [éd.] ; Paris : Arcanal [distrib.] , 1994 (DL)
    Distributeur : Arcanal
    Chorégraphe : Jan Fabre
    Réalisateur : Herman Van Eyken
    Producteur de vidéogrammes : Allarts productions, Arcanal, Kaaitheater. Bruxelles, Troubleyn
    Éditeur commercial : Arcanal

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38268540m]
  • Questa pazzia è fantastica

    Fabriaanse Landschappen

    Description matérielle : 1 cass. vidéo (45 min) : 1/2 p., SVHS, coul., PAL, sonore
    Description : Note : Support de création : 1 cass. vidéo : 16 mm, 1/2 p., Béta SP, coul.
    Extraits de répétitions de"The minds of Helene Troubleyn"et de"Das Glas im Kopf wird vom Glas"(première mondiale au Vlaamse Opera, Anvers, 7 mars 1990)
    Acq. : ARCANAL
    Note sur l'enregistrement : 19930000
    Édition : [paris] : Arcanal [prod.] , 1993 ; [Europe] : Troubleyn [prod.] : Allarts [prod.] : Kaaïtheater VZW [prod., distrib.]
    Enregistrement : 1993-01-01
    Distributeur : Kaaitheater. Bruxelles
    Réalisateur : Herman Van Eyken
    Producteur de vidéogrammes : Allarts productions, Arcanal, Kaaitheater. Bruxelles, Troubleyn
    Chorégraphe : Jan Fabre

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb384897854]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Questa pazzia e fantastica [Images animées] / Herman Van Eyken, réal. ; Jan Fabre, choregr. ; Eugeniusz Knapik, comp. Arcanal, 1993
  • Culture.pl (2013-10-28)

Biographie Wikipedia

  • Eugeniusz Knapik (né le 9 juillet 1951 à Ruda Śląska) est un pianiste polonais ainsi qu'un pédagogue et un compositeur de musique classique. Sa pièce de chambre la plus connue est le Quatuor à cordes no 1 de 1980. Knapik a étudié la composition et le piano avec Henryk Górecki (1933-2010) et Czesław Stańczyk à l'Académie de musique Karol Szymanowski de Katowice. Ensuite, il a étudié la composition avec Olivier Messiaen à Paris. Comme pianiste, il a beaucoup enregistré, se spécialisant tout particulièrement dans la musique du XXe siècle. Il a gagné de nombreux prix pour ses compositions, en particulier au Festival of Polish Piano Interpretation à Słupsk, et au Concours International de Musique de Chambre de Vienne.En compagnie d'Andrzej Krzanowski et Aleksander Lasoń, Knapik est généralement considéré comme un des chefs de file des compositeurs qui ont émergé en Pologne au milieu des années 1970. Ce groupe a été appelé Groupe de Stalowa Wola d'après le nom de la cité dans laquelle ils ont publié en 1975 lors du festival de musique leur manifeste sous-intitulé "De la part de jeunes compositeurs à une jeune cité". Leur manifeste affirmait: "L'œuvre des compositeurs qui entament leur carrière artistique au festival de Stalowa Wola, est une forme d'opposition à l'avant-garde des années 1950 et 60: opposition à la nouveauté pour l'amour de nouveauté, et vers la destruction totale. Cette opposition est une réaction spontanée, intuitive, profondément enracinée, qui n'est devenue consciente que bien plus tard.Knapik est souvent vu comme un compositeur hors de son temps, car sa musique est fortement influencée par le langage musical de l'époque post-romantique, en particulier par les œuvres de Gustav Mahler (1860-1911). D'autres influences plus récentes sont venues de Górecki, Krzysztof Penderecki (né en 1933) et Witold Lutosławski (1913-1994). Il a emprunté à la poésie anglaise du XIXe et XXe siècle des textes pour ses livrets, ce qui le met à part de la plupart de ses contemporains polonais.Aujourd'hui, Knapik enseigne à l'Académie de Musique de Katowice, où il est professeur et directeur de composition.

Pages équivalentes