Sina Vodjani

Sexe :masculin
Note :
Auteur-compositeur-interprète (guitare, sitar, piano) de musique électronique et folklore adapté. - A un studio d'enregistrement à Hambourg, Allemagne. - Né en Iran
ISNI :ISNI 0000 0000 5517 8165

Ses activités

Synthétiseur5 documents

Guitare2 documents

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Sacred Buddha / Sina Vodjani. Pastels 201763
    Internet, http://www.vodjani.de/eng/bio/bio. htm, 2002-06-13

Biographie Wikipedia

  • Sina Vodjani aussi connu sous le nom de Sijano Vodjani est un musicien né en 1954 à Ispahan en Iran, fils d'une mère française et d'un père iranien.Sina Vodjani a grandi successivement à Téhéran, San Francisco et Paris. Ainsi, dès la petite enfance, il est confronté à plusieurs cultures. Très jeune, il apprend le chant et la guitare, mais il est fasciné par la musique orientale. En 1975, il part pour Hambourg. C’est là qu’il se fait connaître comme interprète de chansons françaises et qu’il entreprend deux années d’études de composition. Au début des années 1980, Sina Vodjani commence un cursus d’études de musicologie à Brême, en ayant comme matière principale la guitare. Il termine ses études en 1986.Lors d’un séjour en Inde, il est initié au sitar et au râga par le virtuose Amit Roy. Parallèlement à ses activités de compositeur, d’arrangeur et de producteur, Sina Vodjani travaille en tant que photographe et peintre ; ses travaux sont exposés à Paris, à Hambourg et dans le nord de l’Allemagne. Suite à sa découverte du bouddhisme en 1994, il voyage au Népal et au Tibet. En 1996, Sina Vodjani incorpore dans un album un chant du 16e Karmapa qui avait dû s'exiler en Inde en 1959. Il rencontre et enregistre les prières du 17e Karmapa Orgyen Trinley Dorje alors qu'il est encore au monastère de Tsourphou. En collaboration avec divers musiciens internationaux, Sina Vodjani réalise une œuvre qui associe sonorités orientales traditionnelles et rythmes modernes, aux chants et prières de ce religieux. Pour d’autres albums du même registre, il réussit à collaborer avec le maître de méditation Geshe Thubten Ngawang ainsi que la nonne tibétaine Ani Chöying Drolma. Il dédie un album à Sainte Mère Mata Amritanandamayi. Son projet actuel, Zarathoustra, regroupe un CD, un DVD et un album de photographies. Il s'est inspiré d’un voyage d'un mois à travers l’Iran en 2005.Toutes les productions de Sina Vodjani naissent de procédés créatifs sophistiqués qu'il perfectionne dans son studio d’enregistrement de Hambourg.

Pages équivalentes