Abbaye de Nonenque. Marnhagues-et-Latour, Aveyron

Pays :France
Langue :français
Création :1146
Fin d'activité :179.
Adresse :Chartreuse de Nonenque, 12540 Marnhagues-et-Latour.
Note :
Abbaye de Cisterciennes fondée en 1146 par Guiraud, abbé de Silvanès, placée sous la protection d'Alphonse de Poitiers et des comtes de Rodez, ce qui n'empêcha pas son incendie par les Protestants au XVIe siècle. Reconstruite au XVIIe siècle, elle fut supprimée à la Révolution. - Ses bâtiments conventuels abritent aujourd'hui une communauté de Chartreuses
Autres formes du nom :Abbaye de Cisterciennes. Marnhagues-et-Latour, Aveyron (Nonenque. 1146-179.)
Abbaye de Noningues. Marnhagues-et-Latour, Aveyron

Pages dans data.bnf.fr

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Cottineau
    Annu. cathol. 2000
  • CORELI

Autres formes du nom

  • Abbaye de Cisterciennes. Marnhagues-et-Latour, Aveyron (Nonenque. 1146-179.)
  • Abbaye de Noningues. Marnhagues-et-Latour, Aveyron

Biographie Wikipedia

  • L’abbaye de Nonenque (Elnona, Annonenca), dite également abbaye de Noningues, est un ancien monastère cistercien pour femmes, construit en 1146 par Guiraud, abbé de Sylvanès. Elle se trouve dans la commune de Marnhagues-et-Latour, en Aveyron, et dépend du diocèse de Rodez (ancien diocèse de Vabres) et plus particulièrement de la paroisse Le Bon Pasteur. Elle fut bâtie au pied de deux montagnes et sur le bord de la rivière El-Nonenque, d’où elle tient son nom. L’abbaye est incendiée et pillée par les calvinistes au XVIe siècle, lors de la Réforme protestante. Malgré tout, l'abbaye est toujours habitée par les nonnes. Elle sera tout de même reconstruite en 1730 par l’abbesse Charlotte d’Estaing. En 1927, une communauté de moniales chartreuses s’y installe et cet ordre de moniales occupe toujours l’abbaye sous le nom de Chartreuse du Précieux Sang de Nonenque.

Pages équivalentes