Abbaye de Saint-Genis-des-Fontaines

Pays :France
Langue :français
Création :.780
Fin d'activité :1793
Note :
Abbaye de Bénédictins fondée vers 780 par un religieux nommé Sentimirius, fondation confirmée par un diplôme de Louis le Pieux en 819. Détruite vers 858 par les Normands. En 1088 Saint-Genis fut unie par le pape Urbain II à l'abbaye de Cluny, jusqu'en 1507, date de son union à l'abbaye de Montserrat (diocèse de Barcelone, Espagne) par une bulle du pape Jules II. Fermée en 1793, et vendue en 1796. - L'abbatiale est devenue église paroissiale ; le cloître, démantelé en 1924 fut restauré en 1983
Autres formes du nom :Abbaye de Bénédictins. Saint-Genis-des-Fontaines, Pyrénées-Orientales (.780-179.)
Abbaye de Saint-Geniès-des-Fontaines
Abbaye de Saint-Génis-des-Fontaines
Voir plus

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Abbaye de Saint-Genis-des-Fontaines

Pages dans data.bnf.fr

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Abbaye de Bénédictins. Saint-Genis-des-Fontaines, Pyrénées-Orientales (.780-179.)
  • Abbaye de Saint-Geniès-des-Fontaines
  • Abbaye de Saint-Génis-des-Fontaines
  • Abbaye de S. Genies-des-Fontaines

Biographie Wikipedia

  • L’abbaye de Saint-Génis-des-Fontaines est un ancien monastère bénédictin situé dans le centre du village de Saint-Génis-des-Fontaines dans le département des Pyrénées-Orientales. Il n'y a plus de moines dans l'abbaye depuis la Révolution française, mais les bâtiments subsistent toujours, notamment l'église, aujourd'hui église paroissiale, et le cloître. Les autres bâtiments sont pour la plupart devenus des propriétés privées.

Pages équivalentes