Hugo Preuss (1860-1925)

Country :Allemagne avant 1945
Language :allemand
Birth :28-10-1860
Death :09-10-1925
Note :Juriste et homme politique allemand. - Ministre de l'Intérieur sous la République de Weimar, il fut le principal auteur de la Constitution de Weimar (1919)
ISNI :ISNI 0000 0001 2127 0243

Occupations

Auteur du texte2 documents

  • Gesammelte Schriften

    Material description : vol.
    Edition : Tübingen : Mohr Siebeck , [20..]-

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42805245v]
  • Öffentliches Recht und Rechtsphilosophie im Kaiserreich

    Material description : 1 vol. (X-891 p.)
    Note : Note : Notes bibliogr. Index
    Edition : Tübingen : Mohr Siebeck , cop. 2009

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb424761923]

Documents about this author

Documents about the author Hugo Preuss (1860-1925)

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Hugo Preuss : Studien zur Ideen- und Verfassungsgeschichte der Weimarer Republik / von Günther Gillessen, cop. 2000
  • GLE
    Lex. der dtsch. Gesch., 1983
    Biogr. Wörterb. zur deutschen Gesch.
    Brockhaus, 19. Aufl.

Wikipedia Biography

  • Hugo Preuß, né le 28 octobre 1860 et mort le 9 octobre 1925 à Berlin, est un juriste et homme politique allemand libéral de gauche. Il fut professeur de droit à l’université Humboldt de Berlin.Membre du Parti démocrate allemand (DDP), il fut secrétaire d’État à l’Office du Reich à l'Intérieur du 15 novembre 1918 au 13 février 1919, ministre du Reich à l’Intérieur dans le cabinet Scheidemann du 13 février au 20 juin 1919, et ensuite représentant par intérim du Gouvernement du Reich lors des travaux constituants jusqu’au 31 juillet. Il est généralement considéré comme le « père » de la constitution de Weimar, bien que la version finalement adoptée soit considérablement plus fédéraliste que le premier projet présenté par Preuß au nom du cabinet. Il a notamment contribué, à l’inspiration du constitutionnaliste Robert Redslob et sur le conseil du sociologue Max Weber, à instaurer un régime semi-présidentiel.

Closely matched pages