Hatâta

Titre principal :Traité (français)
Langue :guèze
Note :
Une rumeur attribuant la paternité de cette oeuvre au missionnaire italien Giusto da Urbino qui en découvrit le manuscrit fut reprise par l'érudit italien Conti Rossini dans un article de 1920, confirmé par une étude de l'allemand Mittwoch en 1934. Néammoins les recherches plus récentes concluent à l'authenticité des deux oeuvres contenues dans le manuscrit
Autobiographie dans laquelle l'auteur expose à la fois sa position religieuse de rationnaliste déiste refusant toutes les religions révélées et les événements qui l'y ont amené. - Le titre signifie "Enquête". - Un manuscrit regroupant cette enquête et celle de Walda Heywat, disciple de Zara Jacob, fut découvert au XIXème siècle par le père Giusto da Urbino, qui le fit copier et l'envoya à Antoine d'Abbadie. - Ms. : Bibliothèque nationale de France, Manuscrits orientaux (ms. d'Abbadie 215)
Domaines :Philosophie
Autre forme du titre :Hatätā (guèze)

Documents à propos de cette Œuvre

Documents à propos de l'oeuvre Hatâta / Zara Jacob (1599-1692)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

  • L'atelier de data.bnf.fr vous propose un espace expérimental, pour découvrir ses données. Frises chronologiques, cartes, galeries d'images vous conduisent vers les ressources de la BnF.

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Encycl. philosophique universelle. 3. Les oeuvres philosophiques (art. : Zâr'a Ya'Eqob) : Traité (Hatâta) : forme retenue
  • The Treatise of Zär'a Yaʿaqob and of Wäldä Ḥaywȧt / Claude Sumner, 1976-1978
  • Dict. afr. biog., 1977 (art. Zare'a Ya'eqob)

Autre forme du titre

  • Hatätā (guèze)

Pages équivalentes