Chapitre de la collégiale Saint-Mexme. Chinon, Indre-et-Loire

Pays :France
Langue :français
Création :099.
Fin d'activité :1790
Note :
L'ancienne abbaye bénédictine fondée par saint Mexme n'existait sans doute plus en tant que telle quand, entre 980 et 1007, un chapitre de chanoines y fut fondé par Archambaud de Sully, archevêque de Tours
Ce chapitre comptait douze chanoines ; il relevait directement du Saint-Siège, mais fut soumis à l'autorité de l'archevêque de Tours à partir de 1696. - Les chanoines desservaient la Paroisse Saint-Mexme, vaste paroisse à l'ouest de Chinon supprimée en 1792
L'ancienne collégiale abrita plusieurs écoles de 1825 à 1980. Depuis 1983, elle est l'objet de campagnes de restauration et de fouilles archéologiques
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Chapitre de l'église royale Saint-Mexme
Chapitre de Saint-Mesme. Chinon, Indre-et-Loire

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Chapitre de la collégiale Saint-Mexme. Chinon, Indre-et-Loire

Pages dans data.bnf.fr

Avant le milieu du Xe siècle, voir :

  • Monastère fondé par saint Mexme (ou Mesme, ou Maxime), qui y fut enterré. Abbaye bénédictine attestée jusqu'en 943. Un chapitre de chanoines y fut fondé entre 980 et 1007 par Archambaud de Sully, archevêque de Tours

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Précis de la cause pour les chefcier, chanoines et Chapitre de l'église de Saint-Mexme de Chinon... contre Me Jacques Breton... Me Joseph Royer... et Me Louis Dussoul Dulaurais..., 1745
  • Ouvrages de reference : DHGE
  • Catalogues de la BnF : CORELI

Autres formes du nom

  • Chapitre de l'église royale Saint-Mexme
  • Chapitre de Saint-Mesme. Chinon, Indre-et-Loire

Pages équivalentes