Laurent Jacqua (1966-....)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
ISNI :ISNI 0000 0000 8138 7251

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • La guillotine carcérale

    silence, on meurt

    Description matérielle : 363 p.
    Édition : Paris : Nautilus , 2003

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb389712875]
  • J'ai mis le feu à la prison

    l'histoire d'un blog, 2006-2009

    Description matérielle : 1 vol. (314 p.)
    Édition : Paris : J.-C. Gawsewitch , impr. 2010

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42217089k]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • La guillotine carcérale : silence, on meurt / Laurent Jacqua, 2003

Biographie Wikipedia

  • Laurent Jacqua est un écrivain et militant français né en 1966.Il a passé 25 ans en prison et en est sorti le 12 janvier 2010. Le premier motif de son incarcération est un homicide par arme à feu lors d'une rixe contre des boneheads, au cours de laquelle il a abattu d'un coup de carabine Olivier Berton (surnommé « Turlut »), âgé de 16 ans, et atteint à la colonne vertébrale Iman Zarandifar (alias « Sniff », chanteur du groupe oi! les Evil Skins), qui restera paralysé.Après plusieurs évasions et périodes d'isolement, il a créé, rédigé et illustré le blog Vu de prison. Depuis sa sortie de prison, il milite au sein d'associations diverses, notamment d'aide aux détenus atteints du SIDA. Son deuxième livre : J'ai mis le feu à la prison est paru en juin 2010.En 2013, Grand Corps Malade lui dédie un morceau de son nouvel album Funambule, Le bout du tunnel, où il raconte en slam son parcours.

Pages équivalentes