Beate Klarsfeld : nom d'alliance

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Sexe :féminin
Domaines :Histoire de la France
ISNI :ISNI 0000 0001 2143 5482

Ses activités

Auteur du texte11 documents1 document numérisé

  • Mémoires

    Description matérielle : 1 vol. (1014 p.-[8] p. de pl.)
    Description : Note : Index
    Édition : Paris : Librairie générale française , DL 2016
    Auteur du texte : Serge Klarsfeld

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45133448s]
  • Jeunes Allemandes au pair à Paris, guide et manifeste

    Description matérielle : In-16 (18 cm), 112 p., couv. ill. [D. L. 11549-64]
    Édition : Paris : l'auteur, 196, avenue de Versailles (impr. P. Couderc) , 1964

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb330632578]
  • Kiesinger ou le Fascisme subtil

    Description matérielle : 129 p.
    Description : Note : La couv. porte en plus: «Biographie du nazi n° 2633930, directeur-adjoint de la propagande radiophonique hitlérienne vers l'étranger». - Bibliogr. p. 111
    Édition : Darmstadt : Melzer , 1969
    Auteur du texte : Joseph Billig (1904-1994)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35174340q]
  • Kiesinger ou le Fascisme subtil

    Description matérielle : 128 p.
    Édition : Hambourg : H.P. Nehlsen impr. , 1969
    Auteur du texte : Joseph Billig (1904-1994)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35176612s]
  • Mémoires

    Description matérielle : 1 vol. (687 p.-[8] p. de pl.)
    Description : Note : Index
    Édition : [Paris] : Fayard : Flammarion , DL 2015
    Auteur du texte : Serge Klarsfeld

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44304730c]

Préfacier2 documents1 document numérisé

  • Dossier néo-nazisme

    Description matérielle : 1 vol. (X-468 p.)
    Édition : Paris : Ramsay , 1977
    Auteur du texte : Patrice Chairoff

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34589400q]
  • Il y a toujours un lendemain

    Description matérielle : 393 p.-[8] p. de pl.
    Description : Note : La jaquette porte en plus : "rescapé de l'Holocauste, chercheur scientifique en France, devenu fondateur et président d'une multinationale cotée à Wall Street"
    Édition : Paris : Éd. du Félin : Kiron , 1999
    Auteur du texte : Felix Zandman (1927-2011)
    Contributeur : David Chanoff
    Préfacier : Serge Klarsfeld

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37078047c]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Beate Klarsfeld

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Partout où ils seront / Beate Klarsfeld, 1972
  • Ouvrages de reference : WW, France 2003-2004
    Libération, 2012-03-18 [portrait], p. 26
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. 1960-1969

Biographie Wikipedia

  • Beate Klarsfeld, née Beate Auguste Künzel, le 13 février 1939 à Berlin, est une militante anti-nazie, travaillant pour la mémoire de la Shoah. Elle est mariée à Serge Klarsfeld, avec lequel elle a deux enfants : Arno (1965) et Lida (1973).Elle se distingua par son activisme contre les anciens nazis qui voulaient rester au pouvoir en Allemagne. En particulier, au cours d'une réunion du parti CDU, elle gifla le chancelier d'Allemagne fédérale, Kurt Georg Kiesinger, en le traitant de nazi. Ensuite elle attaqua Ernst Achenbach, ancien adjoint d’Otto Abetz, qui avait transmis les ordres de Hitler directement au maréchal Pétain, et qui était candidat pour devenir commissaire européen : le gouvernement allemand dut renoncer à cette nomination. Ces actions furent surtout dues à son initiative personnelle, et eurent une incidence très forte sur la vie politique allemande au tournant des années 1960 et 1970.Elle poursuivit son action, avec l'aide de Serge, en attaquant dans les médias et par des manifestations, des criminels nazis qui avaient été condamnés par contumace en France, notamment : Kurt Lischka, SS antisémite virulent, qui dirigea la grande rafle des Juifs à Paris en juillet 1942 (connue sous le nom de rafle du Vel' d'Hiv) ; Herbert Hagen, SS théoricien de l'antisémitisme, qui avait eu sous ses ordres Adolf Eichmann avant la guerre dans un service de propagande antisémite au sein de la SS, et qui organisa les déportations des Juifs de Bordeaux dès janvier 1942. Ensuite, chef de l'état-major de Oberg, il fut chargé la politique d'exécution d'otages ; Klaus Barbie, SS chef de la Gestapo à Lyon, connu pour avoir fait périr Jean Moulin sous la torture et pour avoir ordonné la déportation des enfants de la colonie d'Izieu. Avec le soutien du Congrès juif mondial, elle créa la Beate Klarsfeld Foundation dont le siège était à New York et participa à de nombreuses actions, soutenues financièrement par les associations juives américaines, visant à entretenir la mémoire de l'Holocauste.Ensuite son action est plus liée à celle de Serge Klarsfeld, et parfois même inséparable.Faite chevalier de la Légion d'honneur en octobre 1984, elle a été promue officier de la Légion d'honneur en avril 2007 par Jacques Chirac, sur proposition de son Premier ministre Dominique de Villepin, et a ensuite reçu cette décoration des mains du président de la République, Nicolas Sarkozy.Elle est nommée Commandeur dans l'Ordre National du Mérite, en mai 2011. En février 2012, le parti de gauche Die Linke soutient sa candidature à l'élection présidentielle de 2012, qu'elle perdit cependant face à l'ancien pasteur et militant des Droits de l'Homme, Joachim Gauck.Le 1er janvier 2014, les époux Klarsfeld sont promus dans la Légion d'honneur: Béate devient Commandeur de la Légion d'honneur et Serge devient Grand-officier de la Légion d'honneur.

Pages équivalentes