Soutra de la concentration la plus profonde et souveraine

    Titre principal :Zui miao sheng ding jing (chinois)
    Pays :Chine
    Langue :chinois
    Note :
    Soutra en circulation au VIe s., d'abord considéré comme texte du Petit Véhicule puis classé comme apocryphe. Connu par des traités bouddhiques du VIe s., il parle des vertus de la méditation
    Domaines :Religion
    Autres formes du titre :Sheng ding jing (chinois)
    Tsui miao sheng ting ching (chinois)
    Tsouei miao cheng ting king (chinois)
    Voir plus

    Éditions de l'œuvre

    Livres1 document

    • Contenu dans : Bouddhisme et lettrés dans la Chine médiévale

      [Soutra de la concentration la plus profonde et souveraine]. - [1]

      Description matérielle : 373 p.
      Description : Note : Contient le texte chinois et la trad. française du "Soutra de la concentration la plus profonde et souveraine". - Bibliogr. p. 351-373. Index
      Édition : Paris ; Louvain : Peeters ; [Paris] : Centre d'études chinoises , 2002

      [catalogue]

    Pages dans data.bnf.fr

    Cette page dans l'atelier

    Sources et références

    Voir dans le catalogue général de la BnF

    Sources de la notice

    • Fozang yaoji xuankan. 2. Lidai sanbao ji, 1994 (fac-sim.) : forme retenue
      Fozang yaoji xuankan. 2. Kaiyuan shijiao lu, 1994 (fac-sim.)
    • Bouddhisme et lettrés dans la Chine médiévale / éd. par Catherine Despeux, 2002 : Sheng ding jing

    Autres formes du titre

    • Sheng ding jing (chinois)
    • Tsui miao sheng ting ching (chinois)
    • Tsouei miao cheng ting king (chinois)
    • Soutra de la concentration la plus profonde et souveraine (français)

    Pages équivalentes