Abbaye Notre-Dame. Saintes, Charente-Maritime

Image non encore disponible
Pays :France
Création :1047
Fin d'activité :1791
Note :
Abbaye de Bénédictines fondée en 1047 par Geoffroy Martel, comte d'Anjou, et sa femme Agnès de Bourgogne, comtesse d'Aquitaine. Réservée aux filles de la noblesse et comportant une maison d'éducation. Détruite en 1327 ; incendiée en 1648. - Fermée en 1791 ; transformée en caserne en 1799. L'église abbatiale fut rendue au culte en 1938 sous le vocable de Sainte-Marie, et l'abbaye devint centre culturel en 1992 tout en gardant le nom d'Abbaye aux Dames
Domaines :Religion
Architecture
Autres formes du nom :Abbatia Sanctae Mariae Santonensis (latin)
Abbaye aux Dames. Saintes, Charente-Maritime (1047-1791)
Abbaye de Bénédictines. Saintes, Charente-Maritime (Notre-Dame. 1047-1791)
Voir plus

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Abbaye Notre-Dame. Saintes, Charente-Maritime

Pages dans data.bnf.fr

Voir aussi

  • Ancienne abbaye de Bénédictines, devenue caserne sous l'Empire, en friche à partir de 1924. A partir de 1972 une partie des lieux abrita le festival de musique de Saintes, ce qui détermina la restauration complète de l'abbaye et la fondation en 1992 du Centre Culturel de Rencontre, membre fondateur du réseau européen des centres culturels dans des lieux historiques. Elle accueille des séminaires, des concerts et des expositions

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Cottineau, col. 2927-2928
    Bibliographie générale des cartulaires français / par Henri Stein, 1907, n°s 3390-3391
    Histoire de l'Abbaye de Notre-Dame hors les Murs de la ville de Saintes / Joseph-Marie Boudet, 1884
  • CORELI

Autres formes du nom

  • Abbatia Sanctae Mariae Santonensis (latin)
  • Abbaye aux Dames. Saintes, Charente-Maritime (1047-1791)
  • Abbaye de Bénédictines. Saintes, Charente-Maritime (Notre-Dame. 1047-1791)
  • Abbaye de Notre-Dame hors les Murs. Saintes, Charente-Maritime
  • Abbaye de Sainte-Marie. Saintes, Charente-Maritime
  • Abbaye de Saintes (Notre-Dame)
  • Abbaye Notre-Dame de Xaintes
  • Abbaye Notre-Dame hors les Murs de Xaintes
  • Abbaye Notre-Dame hors les Murs. Saintes, Charente-Maritime
  • Abbaye royale Notre-Dame. Saintes, Charente-Maritime
  • Abbaye Sainte-Marie-des-Dames. Saintes, Charente-Maritime
  • Abbaye Sainte-Marie. Saintes, Charente-Maritime
  • Sanctonensis abbatia (Notre-Dame)

Biographie Wikipedia

  • L’abbaye aux Dames est une ancienne abbaye bénédictine située à Saintes, en Charente-Maritime en France. Établie sur la rive droite du fleuve Charente, tout près de l'ancienne basilique funéraire de l'évêque Pallais, elle doit sa fondation en 1047 au comte d'Anjou Geoffroy Martel et à sa femme Agnès de Bourgogne. L'abbaye est placée sous la protection du roi de France en 1378. Richement dotée, son influence s'étend bien au-delà des frontières du comté de Saintonge et du duché d'Aquitaine, et elle devient au fil du temps un des plus puissants monastères de femmes de tout le Sud-Ouest français. Comptant jusqu'à cent moniales à son apogée, elle se voit confier la mission d'instruire les jeunes filles souvent issues de la noblesse française — elle compte notamment parmi ses pensionnaires la future marquise de Montespan —, elle décline peu à peu à partir du XVIIIe siècle. La Révolution en fait une prison et le Premier Empire une caserne militaire. L'église Sainte-Marie, qui tombait en décrépitude, est rachetée par la municipalité en 1924 et rendue au culte en 1939. Elle a depuis le statut d'église paroissiale au sein du diocèse de La Rochelle et Saintes, tout comme l'église Saint-Pallais toute proche, mais qui ne dépend pas de l'abbaye.L'abbaye aux Dames se structure autour de l'église Sainte-Marie, érigée au XIIe siècle. Célèbre pour sa façade et son clocher caractéristique « en pomme de pin », elle est un des monuments emblématiques du roman saintongeais. Les bâtiments conventuels, de style classique, datent du XVIIe siècle. Ils ont été relevés par l'abbesse Françoise de Foix, après avoir durement souffert des guerres et de plusieurs incendies.Restaurés au cours des années 1970 et 1980, ils ont été convertis en centre culturel et sont désormais au cœur de la « cité musicale ». Le Festival de Saintes, le Jeune Orchestre de l'Abbaye aux Dames, un programme d'éducation artistique et le site historique de l'abbaye en sont les piliers et la source de rayonnement. La cité musicale est à la fois un lieu de formation pour les musiciens du monde entier, un lieu de spectacle et de création musicale, un lieu de spiritualité, d'hospitalité et de découvertes artistiques.L'abbaye aux Dames est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1948, et est également un des maillons de la route des Trésors de Saintonge.

Pages équivalentes