Spýros Kyprianoú (1932-2002)

Image non encore disponible
Pays :Chypre
Langue :grec moderne (après 1453)
Sexe :masculin
Naissance :Limassol (Lemesós), Chypre, 1932
Mort :Nicosie (Lefkosía/Leukōsía), 12-03-2002
Note :
Deuxième président de la République chypriote (de 1977 à 1988)
Autre forme du nom :Spýros Kyprianoû (1932-2002)
ISNI :ISNI 0000 0001 1447 7035

Ses activités

Préfacier1 document

  • Ho Seférīs stī̀n Pýlī tī̂s 'Ammochṓstou

    Description matérielle : 321 p.-pl.
    Description : Note : Notes bibliogr.. - Notice translittérée du grec (polytonique) selon la norme ISO 843 (1997)
    Édition : 'Athī́na : Morfōtikò hídryma 'Ethnikī̂s Trapézīs , 1987

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39053445f]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Ho Seférīs stī̀n Pýlī tī̂s 'Ammochṓstou / heptà homilíes, D. N. Marōnítīs, Sávvas Paúlou, Michálīs Pierī̂s... [et al.] ; pról. toû proédrou tī̂s Kypriakī̂s Dīmokratías Spýrou Kyprianoû, 1987
  • Ouvrages de reference : Encycl. Chypre
  • Catalogues de la BnF : BnF Service grec moderne

Autre forme du nom

  • Spýros Kyprianoû (1932-2002)

Biographie Wikipedia

  • Spýros Kyprianoú (en grec: Σπύρος Κυπριανού) (28 octobre, 1932 à Limassol – 12 mars, 2002 à Nicosie) est un homme politique chypriote. Il étudia le droit et l’économie à Londres. Pendant le temps où il vécut à Londres, il travailla pour une organisation chypriote qui informait le public britannique de la situation à Chypre, ce fut notamment le cas à partir de 1955. À cause de cette activité, Kyprianou fut expulsé de Grande-Bretagne. Entre 1960 et 1972, il fut le ministre des affaires étrangère de Chypre. En 1976, il fonda le Parti démocratique, avec lequel il gagna les élections la même année. Il fut 2 fois président du Parlement de Chypre, entre septembre 1976 et septembre 1977, puis entre juin 1996 et juin 2001.En 1977, après la mort de l’archevêque Makarios, Kyprianou prit sa place comme président. Il fut réélu à ce poste en 1978 et 1983. Il était marié et avait 2 fils, dont le second est aussi homme politique Márkos Kyprianoú. Il est mort le 12 mars 2002, à Nicosie à la suite d’un cancer.

Pages équivalentes