James Robert Flynn

Langue :anglais
Sexe :masculin
Note :
Professeur émérite de sciences politiques : University of Otago, Nouvelle-Zélande (en 2016)
Autres formes du nom :Jim Robert Flynn
James R. Flynn
ISNI :ISNI 0000 0001 0951 9309

Ses activités

Auteur du texte5 documents

  • Are we getting smarter?

    rising IQ in the twenty-first century

    Description matérielle : 1 vol. (xiii-310 p.)
    Description : Note : Includes bibliographical references (p. 288-304) and index
    Édition : Cambridge ; New York : Cambridge university press , 2012

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb427657579]
  • Does your family make you smarter?

    nature, nurture, and human autonomy

    Description matérielle : 1 (XVIII-258 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 245-252. Index
    Édition : Cambridge : Cambridge university press , 2016

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45080499t]
  • Humanism and ideology

    Description matérielle : 192 p.
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : London : Routledge , 2003

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39070951f]
  • Intelligence and human progress

    the story of what was hidden in our genes

    Description matérielle : 1 ressource dématérialisée
    Description : Note : Includes bibliographical references
    Édition : Oxford, UK : Academic Press , 2013

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44636434j]
  • What is intelligence?

    beyond the Flynn effect

    Description matérielle : 1 vol. (XI-216 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 196-209
    Édition : Cambridge : Cambridge University Press , cop. 2007

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41207196s]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Jim Robert Flynn
  • James R. Flynn

Biographie Wikipedia

  • James Robert Flynn (né en 1934), alias Jim Flynn, professeur émérite en sciences politiques à l'université d'Otago à Dunedin (Nouvelle-Zélande), a effectué des recherches sur le quotient intellectuel et est devenu mondialement célèbre pour sa découverte de l'effet Flynn, augmentation continuelle du QI partout dans le Monde. Flynn veut définir l'intelligence de manière suffisamment large pour être indépendante de la culture, pointant ainsi que le mode de pensée nécessaire à la survie en milieu désertique (orientation, nourriture…) est très différent de celui demandé pour réussir dans l'Occident actuel (études, comportement social, réseautage…) Ses recherches portent également sur les idéaux humains, les débats idéologiques, la philosophie politique, les problématiques raciales et le QI.Ses livres, au nombre de six, combinent politique et morale philosophique avec la psychologie afin d'examiner des problèmes comme la justification des idéaux humains et ce qui donne du sens ou non à la détermination de races ou aux classes sociales ainsi que leurs liens avec le mérite personnel. Il occupe actuellement un siège au comité éditorial de l’Intelligence journal.Originaire de Chicago, Flynn est arrivé en Nouvelle-Zélande en 1963.Flynn fait passionnément campagne pour ce qui considéré comme des partis de gauche et est devenu un membre fondateur du New Labour Party de Nouvelle-Zélande ainsi que de l'Alliance néozélandaise. Il a également conseillé le Labour Party de Nouvelle-Zélande (parti travailliste) du premier ministre Norman Kirk sur la politique étrangère. Il est intervenu à de multiples reprises au Parlement néozélandais et suite aux élections de 2005 y parle en tant que porte-parole de l'Alliance pour ce qui est des finances et de la taxation.En 2007, des études basées sur des résultats néozélandais de 2007 ont montré que les femmes sans éducation tertiaire ont en moyenne 2,57 enfants en comparaison d'une moyenne de 1,85 enfant pour les femmes de plus haute éducation. En juillet 2007, le Sunday Star-Time a mal cité Flynn en interprétant qu'il aurait dit que la Nouvelle-Zélande risquait de voir décroître l'intelligence de sa population et qu'« une tendance génétique diminuait la qualité de l'ADN quant aux capacités intellectuelles » (« persistent genetic trend which lowered the genetic quality for brain physiology would have some effect eventually »). Se référant en fait à une hypothèse d'eugénisme pour afin d'inverser la tendance, mettre une forme de contraception orale dans l'eau de distribution ainsi qu'un antidote.Flynn eut pour seul commentaire qu'à 73 ans, il était trop vieux que pour encore se soucier d'offenser qui que ce soit.Flynn s'est étendu plus tard sur le sujet, lors de l'émission Close Up, dans une interview avec Paul Henry, suggérant que le Sunday Star-Time avait grossièrement caricaturé ses vues, prétendant que cela avait été extrait d'un contexte car basé sur l'illustration d'une situation en tant qu'exemple et non comme solution ou comme théorie.La possible manipulation de la fertilité apparaît en effet non pas dans l'œuvre de Flynn mais dans celle de Richard Lynn tel son controversé livre-fétiche : The Bell Curve, ouvrage que Flynn a toujours farouchement combattu aussi bien dans son enseignement que dans ses travaux académiques. Il s'agit donc probablement, vu la similitude de nom et le sujet pointu d'une agglomération accidentelle d'un journaliste.

Pages équivalentes