Léonce Perret (1880-1935)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Niort (Deux-Sèvres), 14-03-1880
Mort :Paris, 12-08-1935
Note :
Réalisateur, scénariste et acteur de cinéma
Domaines :Audiovisuel
ISNI :ISNI 0000 0000 3526 9000

Ses activités

Préfacier1 document

  • Cheminées modernes et rustiques

    Description matérielle : In-4, 6 p., 48 pl.
    Édition : Paris : A. Sinjon , 1935

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb403499981]

Producteur artistique1 document

  • Koenigsmark

    Description matérielle : 62 p. à 2 col.
    Description : Note : Film Radia
    Édition : Courbevoie : Impr.-éditions illustrées 'Gallia' , 1923 (24 décembre)
    Auteur adapté : Pierre Benoit (1886-1962)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31865926h]

Parolier1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Léonce Perret (1880-1935)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • [Anthologie de textes de Léonce Perret] Contenu dans : Léonce Perret / sous la direction de Bernard Bastide et Jean A. Gili, impr. 2003
    Koenigsmark / récit de M. Daniel Brané, d'après le roman de M. Pierre Benoit ; production cinégraphique de M. Léonce Perret, 1923
  • Les gens du cinéma = The people of the movie world / André Siscot, 1998

Biographie Wikipedia

  • Léonce Perret est un comédien, metteur en scène de théâtre, scénariste, réalisateur et producteur de cinéma français né le 14 mars 1880 à Niort (Deux-Sèvres), et mort le 12 août 1935 dans le 7e arrondissement de Paris.Léonce Perret débute comme comédien au théâtre, puis au cinéma, il devient ensuite réalisateur de nombreux courts-métrages, et obtient peu à peu une forte notoriété dans le paysage cinématographique français. Souvent décrit comme un avant-gardiste pour sa manière de réaliser ses films, Léonce Perret a su apporter au cinéma français de nouvelles techniques de cadrage, d’utilisation de la lumière et d’accompagnement musical.Il est une figure emblématique de la société Gaumont jusqu’en 1917. Il s'expatrie ensuite aux États-Unis où il apporte ses connaissances et y acquiert en même temps une forte expérience. C’est sur le sol américain qu’il commence à produire certains de ses films notamment son fameux N'oublions jamais en 1918, une œuvre de propagande française donnant au monde le spectacle d’une France héroïque et blessée. Plus tard de retour en France, il réalise en 1923 Kœnigsmark, œuvre lui permettant d'acquérir une certaine notoriété dans le milieu cinématographique. En 1925, son film Madame Sans-Gêne, adaptation de la pièce de théâtre éponyme, est la première coproduction franco-américaine.Découvreur de nouveaux talents, Léonce Perret fait participer de nombreuses idoles françaises et américaines de son époque telles que Abel Gance, Gloria Swanson, Gaby Morlay, Arletty, Suzanne Grandais, Mae Murray ou Huguette Duflos.

Pages équivalentes