Imruʾ al-Qays ibn Ḥuǧr al-Kindī (0497-0545)

Pays :Yémen
Langue :arabe
Sexe :masculin
Naissance :Najd, 497
Mort :Anqarah, 545
Note :
Poète
Autres formes du nom :إمرؤ القيس ابن حجر الكندي (0497-0545) (arabe)
Ibn Ḥaǧar al-Kindī Imruʾ al-Qays (0497-0545)
Imru' al-Qays ibn Hajar ibn al-Harith al-Kindi (0497-0545)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1436 6917

Ses activités

Auteur du texte21 documents

  • Contenu dans : Le brigand et l'amant

    Alā ʿim ṣabāḥā ayyuhā al-ṭalal al-bālī. - [1]

    Description matérielle : 1 vol. (154 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 147-154
    Édition : Paris : Sindbad , impr. 2012

    [catalogue]
  • Dīwān

    Description matérielle : 185 p.
    Description : Note : Biographie de l'auteur p. 5-27. - Notes bibliogr.
    Édition : Bayrūt : Dār Ṣādir , (1965)

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb375657326]
  • Amrilkais der Dichter und König, sein Leben dargestellt in seinen Liedern aus dem Arabischen übertragen von Friedrich Rückert

    Description matérielle : In-8° , VI-130 p.
    Édition : Stuttgart und Tübingen : J. G. Cotta , 1843
    Auteur du texte : Friedrich Rückert (1788-1866)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb312676500]
  • Amrulkeisi [Imro'l Kais ibn Hadjar al Kindî] Moallakah, cum scholiis Zuzenii, e codicibus parisiensibus edidit, latine vertit et illustravit Ern. Guil. Hengstenberg

    Description matérielle : In-4° , II-63-40 p.
    Description : Note : Textes arabe et latin
    Édition : Bonnae : in officina Thormanniana , 1823
    Éditeur scientifique : Ernst Wilhelm Hengstenberg (1802-1869)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30634646z]
  • Amrulkeisi Moallaka arabice et suethice, quam ex decreto ampliss. consist. Acad. Lund. publico examini deferunt Mag. B. M. Bolmeer,... et Ericus Wigius,... in lyceo Carol. die 27. martii 1824. P. I

    Description matérielle : In-4°
    Édition : Londini Gothorum , 1824

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31648737k]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Imruʾ al-Qays ibn Ḥuǧr al-Kindī (0497-0545)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Le Divan / d'Amro'lkaïs, précédé de la vie de ce poète par l'auteur du Kitab-el-Aghani, accompagné d'une traduction et de notes, par le Baron Mac Guckin de Slane, 1837
    Le brigand et l'amant : deux poèmes préislamiques de Ta'abbata Sharran et Imru' al-Qays / traduits de l'arabe et commentés [par] Pierre Larcher
  • Ouvrages de reference : Muʿǧam al-Muʾallifīn / Kaḥḥālah, 1957
    CORC (2004-03-25)
    Al-aʿlām / H̱ayr al-Dīn al-Ziriklī, 1990
    Dīwān Imriʼ al-Qays / ḥaqqaqahu wa bawwabahu wa šaraḥahu wa ḍabaṭa bi-l-šakl abyātahu Ḥannā al-Fāẖūrī ; bi muʾāzaraẗ Wafāʾ al-Bānī, 1989
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Imro'l Qais ibn Ḥadjar al-Kindî
    BN Cat. gén. suppl.
    BN Cat. gén. 1970-1979, arabe
    BnF Service arabe

Autres formes du nom

  • إمرؤ القيس ابن حجر الكندي (0497-0545) (arabe)
  • Ibn Ḥaǧar al-Kindī Imruʾ al-Qays (0497-0545)
  • Imru' al-Qays ibn Hajar ibn al-Harith al-Kindi (0497-0545)
  • Imro'l Qais ibn Ḥadjar al-Kindî (0497-0545)
  • Imrou l Kaïs (0497-0545)
  • Imrulqais (0497-0545)

Biographie Wikipedia

  • Imrou'l Qays, de son nom complet Imrou'l Qays Ibn Hujr Ibn al-Hârith al-Kindî (en arabe : امرؤ القيس بن حجر بن الحارث الكندي) est un poète arabe préislamique de la tribu de Kinda, surnommé "le Roi Errant" (arabe : الملك الضلّيل) ou encore Dhû l-Qurûh, "l'Homme aux ulcères" (en arabe : ذو القروح). Il est probablement né dans le Nejd au début du VIe siècle, et mort aux environs de 550 près d'Ancyre.Considéré comme le plus grand poète préislamique, classé au premier rang des Classes de Jumahî et figurant à la première place de l'anthologie d'Ibn Qutayba, Imrou'l Qays est resté célèbre tant pour les épisodes marquants de sa vie, fortement teintée de légende, que pour sa Mu'allaqa, systématiquement placée au premier rang des "Sept" malgré sa structure fortement éloignée de la conception classique de la qasida. La critique lui consacre ainsi une place privilégiée dans la poésie arabe, lui attribuant notamment la paternité de nombreux thèmes poétiques. Sa langue est tenue pour exemplaire et sa poésie est citée dans tous les ouvrages critiques et rhétoriques de l'époque classique.

Pages équivalentes